Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Albert Dupontel dans "Au revoir là-haut"

Certains artistes ont un don indéniable dans leur choix de film. C'est le cas de Monsieur Dupontel qui une fois de plus réussit l'exploit de m'emmener au cinéma. Sortir au cinéma n'est pas un plaisir pour moi. Je n'aime pas les salles bondées, la promiscuité, et plus que tout les histoires sur la ou les guerres. Bref, j'y suis allée à contre-coeur. Mon mari qui n'aime pas lire avait reçu pour noël ce livre qui l'a totalement enthousiasmé. C'est chose si rare chez lui, que lorsqu'il m'a demandé de l'accompagner au cinéma, j'ai dit oui.

 

Et bien, j'ai adoré ce film, et cela m'a donné une envie folle de lire le livre. Mon cher et tendre m'a dit :"tu verras, c'est mieux dans le livre". Je le crois sur paroles. Je préfère toujours voir les films avant de lire les livres. Cela avait le cas pour l'amant de Marguerite Duras, pour les aventures de Miss Pélégrine. Alors pour ce livre, je vais m'y mettre dès ce soir.

 

J'ai pris beaucoup de plaisir à voir cette oeuvre. Oui ce mot n'est pas trop fort, c'est plus qu'un film. Imaginez on débute par une scène de guerre, un officier véreux et peu aimable, deux amis que tout devrait opposer, mais que les hasards de la guerre ont mis en contact. Je ne veux pas tout vous dévoiler, simplement vous dire ce qui m'a touchée dans cette merveilleuse réalisation.

 

Le talent incroyable d'Albert Dupontel, mais pas seulement. Le film débute, on a les tripes nouées, puis on avance, les horreurs de la guerre, la vilénie. On se dit que tout va mal finir. Et puis petit à petit, au fur et à mesure que se dévide la bobine, on se retrouve dans du merveilleux, de la poésie, de l'amour intense, pur, vrai, comme il existe souvent chez ceux qui n'ont plus rien. Et soudain, au milieu de la fange, de la lumière, trop belle, presque insoutenable et le dénouement, terrible, mais en même temps porteur de tant de lumière qu'on ressort de là plein d'espoir. Bravo à toute l'équipe de ce film qui m'a transportée deux heures durant.

 

A voir absolument.

 

Maridan 29/10/2017



29/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres