Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 2 - 2017 - 3ème sujet

Musique de Daniel Guichard - La tendresse

 

Cette passion commune que nous avions pour la littérature nous donnait énormément d'enthousiasme lorsque nous nous voyions.

 

C'était pure douceur, moment d'exception. La galanterie n'était pas pour lui un mot d'un autre siècle. A toute occasion, il me le démontrait.

 

La dernière fois, par exemple, il était arrivé avec un bouquet, sans raison, si ce n'est l'envie de me faire plaisir, de fleurir mon balcon.

http://www.mode34b.com/wp-content/uploads/2012/10/Gentleman.jpeg

Tenir et refermer la porte derrière moi était également pour lui quelque chose de naturel, qui allait de soi.

 

Jamais il ne fit preuve d'inconduite ni ne se laissa aller envers moi, porté par quelques démons, à des gestes mal placés.

 

Je n'étais pas pour lui  un gibier, une quelconque grive à chasser. Courtois, tendre sans trop, il savait être souple dans ses propos.

 

Aussi droit et rigide qu'un bambou, pourtant, il se tenait. Mais c'était un gentleman né.

 

Personne, dans notre entourage, ne connaissait son passé amoureux. Les archives de son cœur, jamais, il n'avait dévoilé. C'était un homme discret.

 

Cricket

Découvrez son blog : http://cricket.eklablog.com/atelier-de-montpellier-la-ronde-des-mots-a128269652



04/02/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres