Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier du 3/03/2015

illustration :  http://lexton.e.l.f.unblog.fr/files/2012/12/lexie-4-ans.jpg

 

L’enfant regardait le ciel, ses grands yeux bleus brillaient d’une attention soutenue. Sa mère arriva sur la pointe des pieds.

 

-         On dirait que le firmament te fascine, mon ange !

-         Qu’est-ce que c’est le firmament ?

 

La mère est bien embêtée, comment répondre à une telle question ? Elle ne le sait pas trop elle-même ! Et avant qu’elle ait ouvert la bouche, voilà son garnement qui lui dit :

 

-         Tu sais maman, je suis plus heureux le soir, que le matin !

-         Pourquoi ? lui demande-t-elle étonnée.

-         En fait, je ne saurais le dire. Le soir, tu me racontes toujours des histoires, et puis, souvent papa vient me rendre visite, alors que jamais, je ne le vois la journée. C’est sans doute cela qui mefait plaisir.

-         Tu sais mon cœur, que papa est au ciel avec les anges.

-         Je sais maman ! Mais dès que tu quittes la chambre, il vient m’embrasser, lui aussi, et souvent, il me raconte une histoire.

-         Une histoire, et que te raconte-t-il ?

-         Il me raconte l’histoire de cette fée qui nage et qui fait des bulles.

 

La mère qui avait détourné son attention lui demande :

 

-         Qu’est-ce que c’est qui nage et qui fait des bulles ?

-         Une fée, je te dis ! Tu ne m’écoutes pas !

-         Excuse-moi, mon chéri, mais tu sais, les morts ne parlent plus.

-         N’importe quoi ! Papa n’est pas mort, il est devenu un ange et il veille sur moi.

 

La mère ne parle plus, elle a réintégré son chagrin, le sourire merveilleux de son petit garçon ne la déride plus.

 firmament2.gif

-         Il ne faut pas raconter d’histoires, mon chéri.

-         Je ne mens jamais maman, papa me l’interdit.

-         Et il te raconte quoi, au juste ton père ?

-         Hier, il m’a raconté les aventures de la dame chic qui écrit des phrases-chocs.

-         Et de quoi cela parle-t-il ?

-         D’une dame qui aimait bien écrire des contes pour les enfants. Un jour, elle s’est fâchée avec une sorcière et celle-ci lui a jeté un sort. À partir de là, tous les contes qu’elle écrivait se réalisaient dans la réalité, mais avec une triste fin.

-         Cela a dû être drôle !

-         Mais non ! Pas du tout, ce fut terrible. Tu imagines la belle au bois dormant qui ne se réveille pas. Cendrillon qui reste une souillon, tout cela finissait mal.

-         Et bien, ce n’est que le reflet de la vie.

-         Maman ! Tu dis des sottises. Qu’est-ce qui changera la haine en amour ? Le désespoir en espérance, si demain les contes se finissent mal ? Maman, il faut vraiment que tu parles à papa. Il est triste, tout seul avec les anges, il a besoin de savoir que tu lui pardonnes d’être parti.

-         Cesse tout de suite ces bêtises. Tu n’as pas le droit de me parler comme ça. Papa est parti. Définitivement, il ne peut plus revenir nous voir.

-         Si, si, si et si, si tu ne me crois pas, tu n’as qu’à rester dormir avec moi ce soir, tu verras bien.

 

La mère, de guerre lasse, baisse les bras. Cette nuit, elle restera avec son gamin, il est temps qu’il accepte le départ de son père. Ce soir-là, une fois de plus, elle raconte une histoire à son enfant. C’est Pinocchio avec son grand nez. A-t-elle voulu lui dire qu’il ne faut pas mentir ? Toujours est-il que cette nuit-là, ce n’est pas son enfant le plus surpris.

 

Une caresse sur son visage l’a réveillée. La lune éclaire la chambre d’une lueur diffuse, et est-ce la magie des coïncidences ? Toujours est-il que le visage de son père est là, projeté sur son plafond et il lui sourit. Elle croit à un rêve, alors elle sourit à son tour à la belle image. Son père souffle dans sa main, comme il le faisait lorsqu’elle était enfant, les larmes lui viennent aux yeux.

 

-         Tu me manques tellement, toi aussi !

-         Je suis là, mon enfant et Pierre aussi.

 

Devant les yeux médusés de Sabine les deux hommes qu’elle a le plus aimés dans sa vie, sont réunis et lui sourient. C’est sur se dit-elle, je délire, je vais mourir à mon tour. Qui s’occupera de mon enfant ?

 

Le lendemain à la première heure, elle se rend chez son médecin, son fils qu’elle a conduit à l’école n’a pas cessé tout le long du trajet de lui demander :

 

-         alors t’as vu papa ?

 

Elle n’a pas répondu. Arrivée dans la salle d’attente du médecin, elle se remémore les deux visages aimés. Soudain, le médecin l’appelle

 

-         Bonjour, Madame Berthier, que me vaut le plaisir de cette visite ?

-         Docteur, dites-moi, j’en ai pour combien de belles années à bien profiter de la vie ?

-         Allons ma petite dame ! Dites-moi plutôt pourquoi vous me posez une telle question ?

 

Et la voilà qui déballe tout, les histoires de son fils, ses visions et les larmes inondent son visage.

 

-         Eh bien, ma chère petite vous me faites une grosse déprime. Les enfants voient des choses que nous avons perdu l’habitude de voir. Nous grandissons et nous sommes façonnés par l’éducation parentale, scolaire et sociétale. Mais vous, tout au fond de votre cœur, qu’en pensez-vous vraiment ?

-         J’ai cru devenir folle cette nuit. Ils étaient si réels, j’ai même entendu leurs voix chéries.

-         Alors pourquoi refusez-vous d’y croire ?

-         Savez-vous ce que mon mari m’a répondu lorsque je lui ai demandé ce qu’il allait faire, maintenant qu’il m’avait vu ?

-         Non ! Dites-moi ?

-         Il m’a dit, je vais devenir une étoile filant à toute allure vers de nouvelles galaxies. Vous pensez encore que j’ai toute ma raison ?

-         Oui, ma chère enfant ! Laissez de côté tout ce que l’on vous a enseigné, et écoutez juste votre amour. Alors cet amour qui vous unissez, que vous souffle-t-il ?

-         Il me dit que c’est incroyable, mais possible.

-         Alors, ne cherchez plus, vous avez votre réponse.

 

Ce soir-là, mère et fils ont attendu le passage du père et après l’histoire à l’enfant, ils se sont endormis sereins et apaisés.

Maridan 3/03/2015



03/03/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres