Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier N°8 - 2017 par Maridan

Les mots de Montpellier, lipogramme en A

1 (9).jpg

Belle ingénue, insensible et menue, vois le ciel si bleu et devine les rêves fous du terrible rouquin qui te suit. Ils sont de feux, bien souvent porteurs de films sinistres, où vous sombrez tous deux dans un désespoir terriblement lugubre. Il se meurt de ne pouvoir te posséder, libère le de cette peine imméritée celle de trop te chérir. Et si quelquefois tu hésites à lui sourire pense que ce n’est qu’une éphémère envie et oublie-le.

 

L’image

1 (1).jpg

Photos d'Aniezka Lorek

Son désespoir a étreint chaque fibre de son être et de son âme. Chaque seconde qui s’écoule lui semble interminable et le temps n’a plus de fin. Même la douleur n’a plus de prise sur elle. Son esprit a quitté son corps, il dérive libre de toute entrave. Léger il va au gré de l’eau. Sa magnifique chevelure de feu flotte autour de son doux visage lui offrant une auréole de vie et lui conférant une sérénité qu’elle n’avait plus. Ses proches se sont rendus à la rivière  et ils ont jetés des gerberas roses, blancs et jaunes. Sa peau diaphane semble un marbre de carrare, même l’eau irradie le blanc de ce ciel d’hiver qui pleure cette belle enfant qui flotte dans le néant enfin libérée.

 

La ronde de mots

 

Mourir avait été une expérience nouvelle. Il fallait bien commencer par quelque chose. Elle avait exploré les différentes possibilités. Son malheureux compagnon avait rédigé le chèque pour son euthanasie. Certes, il avait été surpris de la trouver si sereine, mais le diable pouvait bien repasser, elle ne  serait pas dans le groupe de ceux qui supplient avant de rendre les armes.

 

Maridan 26/04/2017



27/04/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres