Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Le sonnet

sacré cour.jpg

J’ai suivi les alizés pour toucher ton cœur,

J’ai chevauché les océans pour te suivre

Embrassé l’au-delà, jusqu’à en être ivre

Mais à chaque fois, tu repoussais mes ardeurs

 

Pour toi, j’aurais voulu bâtir le Sacré Cœur

Te consacrer des milliers de très beaux livres

Mais tu voulais que de moi, on te délivre.

J’ai vécu tout cela, de loin, dans la douleur.

 

Je me suis enfuie, si loin de toi pour pleurer

Que lorsque mes larmes ont cessé de couler

J’étais devenue une autre, sans tristesse.

 

Alors j’ai ouvert les yeux, et il était là.

Depuis toujours, près de moi, mon Nicolas

Pour lui, j’avais toujours été une déesse.

 

Maridan 20/02/2017 18h48



20/02/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres