Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Le temple de la grue écarlate - Tran-Nhut

Lorsqu'il rejoint son poste, aux confins de l'empire vietnamien du XVIIe siècle, le mandarin Tân ne sait pas encore que les familles de notables n'ont qu'une idée en tête : le marier à leurs filles nubiles. Cependant le jeune homme n'a guère le temps de se prêter à ces jeux sociaux, car il se voit bientôt confronté à sa première affaire de magistrat. Une succession de meurtres aussi cruels qu'inexplicables le conduit à s'intéresser de près à un ordre de moines plus férus d'arts martiaux que soucieux de la loi de Bouddha. Aidé de son ami le lettré Dinh, il lui faudra parcourir les montagnes embrumées du Nord et déployer toute son ingéniosité pour mener à bout son enquête, dont la solution au goût amer est un défi à son sens inné de la justice. 

Quand il s'agit de créer l'étoffe d'une histoire, quatre mains peuvent tisser une trame plus élaborée que deux. C'est en s'inspirant de leur aïeul maternel que les soeurs Tran-Nhut - l'une est physicienne, l'autre ingénieur d'une grande université américaine - ont imaginé le personnage du mandarin Tân, en convoquant les mille et un détails d'un passé révolu et de ses légendes, avec un évident plaisir d'écriture.

 

Outre l'intérêt de ce magnifique roman, c'est une vue sur un monde, bien souvent inconnu des occidentaux, qui se révèle à nous. On se retrouve plongé dans le Vietnam du 17ème siècle avec ses codes, son administration et ses luttes pour le pouvoir. J'ai adoré la lecture délicate et souvent cruelle de ce livre. Merci à mon amie Nicole qui m'a fait découvrir cet ouvrage. Son blog  //sabaidi81.blog4ever.com/le-mandarin-tan



06/11/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres