Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Les cerfs-volants de Kaboul - Khaled Hosseini

Un livre magnifique

Ce livre est une fenêtre ouverte sur un pays aujourd'hui massacré. Outre la barbarie dont ont souffert les Afghans, avec l'arrivée des talibans que beaucoup d'entre eux ont pris dans un premier temps pour des libérateurs; il faut se rappeler qu'avant eux, les Russes les avaient envahis et réduits à l'esclavage.

 

Autrefois, le peuple Afghan était divisé entre les Patchounes, classe dominante, et les Hazaras, ethnie minoritaire et souvent exploitée par les autres, destinés à la domesticité et aux taches les plus ingrates.

 

Malgré cela, deux enfants, issus de ces deux peuples, jouent et grandissent ensemble jusqu'au drame qui va les éloigner l'un de l'autre.

 

L'invasion Russe, puis l'arrivée des Talibans, cette guerre qu'il vit de loin à présent ne peuvent empêcher Amir de vivre sa lâcheté au quotidien.

 

Ce livre est la preuve que le rejet de l'autre, l'orgueil d'un être par rapport à un autre, n'engendre rien de bon. Au moment où notre pays se gangrène avec le racisme, je ne peux que conseiller ce magnifique ouvrage qui montre les horreurs que peuvent engendrer le racisme sur un peuple divisé. Merci Monsieur Hosseini pour ce vibrant hommage au peuple Afghan. Et puisse le futur vous rendre ce pays qui vit en vous désormais.

 

 

Afficher l'image d'origine

Résumé :

Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d'un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. 

Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n'entament leur amitié. Jusqu'au jour où Amir commet la pire des lâchetés..

.Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. "Il existe un moyen de te racheter", lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.

"L'intensité dramatique de cette histoire de culpabilité et de rédemption ferait déjà de ce premier roman une œuvre littéraire remarquable. Mais ce serait oublier la redoutable analyse de l'histoire et de la culture afghanes, de la monarchie de Kaboul aux talibans du 11 septembre. Le tout forme un bijou tragique."


17/05/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres