Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Théâtre le "Point.com" à Montpellier

Image (64).jpg

 

http://theatrelepointcom.net/

 

Pour cette Saint-Valentin, la surprise c’est moi qui l’ai eue. J’avais passé la journée à cuisiner de bons petits plats à mon cher et tendre.

En entrée, un méli-mélo de crabe, saumon, avocat, fromage blanc, citron et ciboulette. Puis pour le dîner, deux beaux filets de maquereaux cuisinés au beurre d’agrumes. Enfin, j’avais inscrit au menu son dessert préféré, un flan à la noix de coco et aux raisins au rhum.

 

Il m’avait dit vouloir manger tôt. Nous nous sommes mis à table à 19h et le repas s’est déroulé à merveille. Il a lu la jolie carte que j’avais préparée pour lui et alors que je pensais passer au salon pour une soirée romantique, il m’a dit que nous sortions faire un tour en moto pour digérer.

 

Nous adorons rouler la nuit, quand il n’y a plus de stress sur la route et qu’on peut circuler tranquillement en admirant le paysage, sans devoir être sans cesse sur le qui-vive pour éviter les malotrus qui roulent comme des cacous.

 

Bref, je le vois prendre la route du centre-ville (inhabituel pour se détendre), passer devant le Corum, où il y a foule…

 

Je me dis, tiens nous allons sûrement suivre tous ces gens, pas du tout…

 

Il rentre dans la vieille ville et nous nous garons devant l’académie de danse. Puis nous marchons et arrivons devant un théâtre que je ne connaissais pas : le théâtre « point.com ».

 

Nous y avons vu un spectacle incroyable. À la fois drôle et très touchant. Ma pudeur m’a empêchée de participer, mais j’avais envie de chanter avec la comédienne.

 

Le duo de comédiens est formidable à la fois touchants et burlesques, ils ont un talent indéniable et nous tiennent en haleine tout au long de cette pièce. Stéphanie Fresse a un visage très mobile, ses yeux participent énormément à son jeu d’actrice et tour à tour elle nous mène du rire aux larmes sans jamais surjouer. Grégoire Aubert quant à lui, démarre son jeu aux toilettes, joue à merveille le rôle du bon vieux pote, et tour à tour passe du mec léger au type moins con qu’il n’y paraît. Lui aussi, après avoir joué le mec cynique, découvre une autre facette de son talent et finit par nous émouvoir, alors qu’au début, nous, « les femmes » on aurait plutôt envie de l’étriper. Bref, je vous invite à courir les voir en spectacle. Ce fut une très jolie surprise. Merci, mon ange, pour cela !

 

Ils sont en représentation jusqu’au 25 février 2017, présents tous les jeudi, vendredi et samedi soir à 21h15.


Image (65).jpg

 

Quand je vous dirai que la pièce a été écrite par Laurent Ruquier, je suis certaine que ceux qui aime ce trublion vont s'y précipiter, et ils ne seront pas déçus.

 

Juste un mot, la salle est petite, environ 40 places, alors réservez...

 

Maridan Gyres 15/02/2017



15/02/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres