Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Une constellation de phénomène vitaux - Anthony Marra

 

Comment raconter ce livre sans en dénaturer le contenu. C'est un livre coup de poing qui vous prend par les tripes et ne vous lâche plus.

 

Tout le long de ma lecture, j'ai du faire des pauses. Pauses obligatoires pour reprendre mon souffle tant l'écriture du narrateur nous fait vivre l'horreur de la guerre. L'inhumanité des hommes au coeur des combats. Tout y est écrit, l'indicible horreur de la torture, mais aussi la beauté incommensurable de ceux qui résistent à la folie meurtrière.

 

On passe d'un personnage à l'autre avec une facilité déconcertante et on vit, grâce au talent du narrateur, les vicissitudes de l'âme humaine.

 

Si votre âme est trop sensible, évitez cet ouvrage, mais sachez que si vous avez la force de le lire, vous ne verrez plus jamais le conflit tchétchène de la même manière.

 

Le résumé

 

"En 2004, dans un village de Tchétchénie, Havaa, une fillette de huit ans, cachée dans les bois, voit des soldats russes emmener son père et brûler sa maison. Akhmed, voisin et ami de sa famille, observe lui aussi la scène, redoutant le pire. Lorsqu’il retrouve Havaa, il décide de la mettre à l’abri dans un hôpital abandonné où il ne reste qu’une chirurgienne russe épuisée, Sonja, pour soigner les blessés. Au cours de cinq jours extraordinaires, le monde de Sonja, d’Akhmed et de Havaa bascule.
Un premier roman majestueux sur l’amour en temps de guerre, qui révèle l’histoire d’un pays et d’un peuple martyr.
 
Anthony Marra signe là une fresque incroyablement dense, dans la lignée des romans russes. Olivia de Lamberterie, Elle."



10/02/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres