Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Article sans titre

 

 

Pour G. P.

 

Au matin on avait fait un constat : il avait disparu.
Sans savoir pourquoi. Sans motivation. Dans nul pays, il n’apparaissait plus.
 
Convocation à l’ONU : du blabla
 
Un commandant aurait voulu savoir si un bandit lui voulait du mal. Mais il paraissait ardu d’avoir la solution. On imagina la rançon. Pourtant aucun brigand à l’horizon.
L’Institut s’affola. La fin du bouquin s’annonçait dans tout un pays. Au moins. Dans tous pays pourquoi pas ?
On mit un GIGN hagard sur un coup mal fait. Il fit chou blanc.
On trouva un jour, mais un an plus tard, la raison. Il pouvait s’agir d’un souhait profond. Il manigançait tout ça pour avoir son plaisir à lui.
Il avait fui, avait tant ri......
Tout un barouf pour ça.
A.I.O.U.Y ça fait chaud pour un roman. Il fallait la fin.
 
La voila
François


16/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres