Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 18 - 2023 - Sujet 4

 Les réseaux du confrère

 IMG_20231221_222350.jpg

  • Atchoum !

 

Depuis le lever de ce jour 23 décembre, la toux du Père Noël ne s’arrêtait pas.

 

  • Atchoum !

 IMG_20231221_221606.jpg

La Mère Noël, énervée parce qu’inquiète, le questionna :

 

  • Qu’as-tu encore fabriqué hier ? Tu es sorti toute la journée...
  • Je sais, c’est hier après-midi que cela m’a pris...
  • Étais-tu encore chez ce vieux coquin de Père Fouettard, à y boire un verre comme d’habitude ?
  • Nous n’avons bu que quelques bières et tout d’un coup, je me suis rendu compte que j’avais perdu le goût !
  • Perdu le goût, qu’est-ce que cela veut dire ?
  • J’ai perdu le goût, ressenti de la fièvre, et me suis mis à tousser
  • As-tu au moins été voir le médecin ?
  • Oh oui, bien sûr, je suis allé voir Panoramix le druide qui n’a rien pu faire et n’a pas su quoi me donner face à cette étrange et nouvelle affection.
  • Et Fouettard, comment allait-il ?
  • Il toussait comme moi, et Panoramix également quand je l’ai quitté
  • Diable ! C’est sacrément contagieux ton affection, et...
  • Tu ne vas pas pouvoir faire ta tournée demain !
  • Je vais quand même essayer
  • Pour aller refiler ton virus à tous les humains, c’est hors de question !
  • Mais alors comment faire ? Je n’ai jamais failli à ma mission, les enfants de la terre ne vont rien comprendre

 a18.png

La Mère Noël plissa son front, et s’assit en soupirant :

 

  • Laisse-moi réfléchir, bougre d’âne       
  • Atchoum !
  • Écoute-moi bien, Père Noël, il ne te reste plus qu’une chose à faire
  • Atchoum ! Laquelle ?
  • Il faut appeler d’urgence Saint Nicolas !
  • Saint Nicolas ! Mais il ne m’écoutera jamais, il me traite chaque fois d’usurpateur !
  • Saint Nicolas, oui, parfaitement. Parce que, lui, il a des réseaux sur terre, alors que toi tu t’obstines encore à travailler en solo
  • Atchoum ! Saint Nicolas, je ne peux m’y résoudre
  • Tu n’as plus le choix ! Reste au chaud sous ta couette, je vais l’appeler, moi, il va nous sortir de là.

 

Ainsi fût dit

Ainsi fût fait.

 

Saint Nicolas était incapable de dire Non à la Mère Noël.

Il contacta le Pape qui face à l’urgence activa immédiatement ses réseaux et les autres.

Après le Vatican, il contacta l’église réformée, les patriarches orthodoxes, quelques imams qui firent marcher le téléphone arabe, le dalaï-lama, les prêtres shinto, les grands rabbins, quelques gourous, les adventistes du septième jour, les témoins de Jéhovah, les scientologues, et même les libres penseurs.

Tout ce joli monde se mit en branle pour alerter fidèles et ouailles.

Il fallait agir vite pour remplacer de toute urgence le Père Noël avant le 25 décembre au petit matin.

 

 

La réussite fût éclatante.

Les petits terriens n’y virent que du feu, si ce n’est quelques épluchures de mandarine dans une soucoupe près de leurs souliers, preuve irréfutable du passage du bienveillant vieil homme.

 

Et c’est depuis ce fameux jour, que les parents de la terre entière ont pris l’habitude de se substituer au Père Noël le 25 décembre.

 

Car, bien entendu, ce dernier a sauté sur l’occasion pour ne plus reprendre du service :

-          Regarde, Mère Noël, ils n’ont même plus besoin de moi. Cela marche très bien, je vais enfin pouvoir me reposer.

Désormais, chaque année, Père et Mère Noël réveillonnent avec leurs amis.

Saint Nicolas apporte pains d’épices et chocolats, Panoramix de juteux cuissots de sanglier, et Fouettard quelques jolis Bourgognes.

Ça va guincher !

 

JeanBat



21/12/2023
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres