Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 6 - 2020 - sujet 2

 

Pyara tousse !

 

Il y a, dans un pays où il ne fait jamais froid, un village.

Un village heureux, plein de joie, de cris d’enfants et de maisons chaleureuses. Les familles sont comblées.

Mais, tout le monde sait qu’au village de Cahaya, personne n’est malheureux.

Et cela est possible grâce à l’arbre Pyara.

 

Pyara est au bout du village. On ne peut pas le rater… Il est si grand !

Pyara est immense, mais surtout très gentil ! Tout le monde l’adore.

Il a de longues tiges qui tombent de ses branches comme la pluie. Elles ont plein de feuilles qui sont aussi douces que les mains d’une maman.

Certaines feuilles touchent la rivière juste à côté. Les poissons s’amusent à vouloir les manger. On entend souvent  des « gloup » quand on vient se poser près de Pyara.

Ses racines s’enfoncent dans la terre et certaines vont même dans l’eau de la rivière. Il a tout le temps les pieds dans l’eau !

Pyara n’est pas un arbre pleureur comme les autres… Pyara parle ! C’est pour cela qu’il est si spécial. Il a une voix aussi forte que celle de papa. Eh oui !

Le tronc de Pyara est… spécial lui aussi. On y trouve un visage ! Deux yeux, un nez, une bouche… Mais oui, c’est bien un visage !

 

Les personnes âgées du village racontent que l’arbre est très vieux.

Un jour, une personne est venue au village. Mais en ce temps, les gens n’étaient pas heureux. Il y avait la guerre et la tristesse. Les maisons étaient pleines de pleurs. C’était affreux  !

 

 

Il parait que cette personne était très connue pour aider les autres. Lorsqu’elle arriva au village, tout le monde demanda des conseils, de l’aide… Mais la personne ne pouvait pas répondre à tous en même temps !

 

 

 

Alors, elle s’assit au bout du village, prés de la rivière, et ne bougea plus. Elle avait les yeux fermés et ne dit plus un mot. Puisqu’elle ne répondait pas, les villageois la laissèrent seule. Il parait que des racines sortirent de ses jambes pour aller dans la terre… que de ses bras, sortirent des branches qui allaient vers le ciel… La personne s’est alors transformée en arbre !

 

 

 

Les villageois étaient étonnés de voir un arbre à la place d’une personne. L’étonnement fut encore plus fort quand l’arbre se mit à parler… Il dit :

 

 

 

« Jamais je n’ai vu village si malheureux. Je suis devenu arbre pour vous aider, pour toujours. »

 

Et l’arbre tint sa promesse. Il lui fallu du temps, mais il aida tout le monde. La paix revint et la joie rejaillit de nouveau. Le village ressembla alors à celui qu’il est aujourd’hui.

 

 

 

On ne sait pas si Pyara est une femme ou un homme, mais cela n’est pas important pour les villageois. Ils l’aiment et c’est tout.

 

 

 

Quand on s’approche de l’arbre, on le voit grand et majestueux et on peut sentir une odeur très agréable ! Cette odeur est différente pour tout le monde. Le sage du village, qui connait Pyara depuis très longtemps, dit que c’est parce que nous sommes tous différents. Pour certains, il sent le linge frais, l’herbe tondue, le pain qui sort du four… pour d’autres, il sent les cookies, la vanille ou encore le parfum d’une personne qu’on aime très fort…

 

 

 

Certaines personnes du village viennent le voir avant de dormir pour lui faire un câlin et recevoir une douce caresse sur le visage. Ils peuvent ainsi avoir un sommeil aussi doux que la nuit. Parfois, les enfants se réunissent à son pied et Pyara chante des mélodies pour calmer les enfants trop excités. Il aide alors beaucoup les pères et les mères qui sont parfois très occupés.

 

 

 

Qu’il est doux d’habiter ce village et d’y vivre !

 

 

 

Mais ce matin, le vieux sage s’est réveillé à cause d’un son inconnu. Comprenant que ce bruit vient de Pyara, il appelle tous les villageois pour leur annoncer quelque chose d’inimaginable : Pyara tousse ! Comment est-ce possible ? Tout le monde est stupéfait…

 

 

 

Des pères commencent à demander à l’arbre comment il va pendant que des mères vont chercher des thermomètres pour prendre sa température… Mais on n’a jamais pris la température d’un arbre ! Elles ont beau réfléchir, elles ne savent pas comment faire.

 

 arbre heureux.jpg

 

Pyara explique qu’il a mal aux feuilles et que ses racines ont froid. Le sage réfléchit… et le village se joint à lui pour trouver une solution. Au bout d’un moment, il est décidé que tous les enfants se poseraient autour de Pyara pour réchauffer ses racines pendant que les adultes laveraient ses feuilles avec patience. Un enfant propose alors de chanter des mélodies et des chansons douces pour qu’il dorme un peu… Tout le village s’affaire autour de Pyara qui s’endort doucement.

 

 

 

A la fin de la journée, Pyara tousse moins et chante de nouveau pour les villageois.

 

 

 

Depuis, non seulement Pyara permet toujours au village d’être heureux mais les villageois, en retour, en prennent soin pour que plus jamais il ne soit malade.  

 

 

 

Elisa

 

 



08/04/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 221 autres membres