Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier - 1 - 2019

 tautogramme en i

i.jpg

Impossible, infecte, insolent, l’individu introduit infiniment d’images irrespectueuses et inhabituelles dans l’inconscient immédiat de l’ivrogne.

Immobile, il interdit à l'illettré, l’incroyable et innocente icône de l’imperfection.

L’inculte ignore, impassible, l’image immortelle de l’immaculée irradiée d’illusions.

Incapable dans l’immédiat d’imaginer l’incendie, irréversible de son intérieur.

L’idiot est immobile, introverti dans son île illusoire dont il n’a pas idée.

Il n’imagine l’infortune incontrôlable d’une immortelle et itinérante idiotie, infinie.

Il ignore l’incroyable, il ignore l’interdit, il ignore l’ennui, il ignore  l’inné.

Il est un incapable, imbibé et innocent.

Inaccessible. 

 

Inspiration noël

DSC03433.JPG

 

Dans le froid, les enfants

Nez collé aux vitrines

Rêvent du père Noël.

 

Les rois mages, portent

Dans leurs bagages, les merveilles

De leur lointain pays.

 

Après dinde et foie gras

La bûche triomphante arrive

Vers les bouches repues.

 

Le sapin lourd de boules

Entouré de cadeaux

Pleure sa forêt.

 

Sapin sec sans épines

Quand Noël est passé

Glisse en bas du balcon. 

 

Ronde de mots

 

Le réveillon du jour de l’an vient de s’achever. Je suis au fond de mon lit, bien au chaud et déjà je rêve à cette année qui commence.

Mais chaque année, première chose, souhaiter la bonne année aux amis, aux parents, et ensuite toute la famille. Ca fait pas mal de coup de coup de téléphone à passer.

J’ouvre alors mon répertoire et je commence. C’est toujours un peu long parce que je n’aime pas les messages boites aux lettres, le même pour tout le monde. Je personnalise.

Et j’avoue que la tante Victoria a le plus beau car c’est une fan féroce de loto, et çà, çà m’amuse beaucoup. Elle y va chaque semaine, pour espérer gagner des jambons, des meubles, (si si!), et voire si elle a beaucoup de chance de magnifiques bijoux en or et diamants (elle y croit).

Difficile de prendre rendez-vous avec elle, car son agenda est plein comme un oeuf.

Elle s’y épuise à ces lotos, un ici, un autre au village d’à coté. C’est toute sa vie. Elle y laissera sa santé et d’ailleurs elle ne part jamais sans son aérosol, en cas de panique respiratoire à l’approche du “QUINE”!. Les bouteilles d’eau défilent comme de petits soldats devant ses cartons.

Heureusement, tante Victoria n’a pas d’enfants. Elle n’aurait pas eu le temps de s’en occuper. Loto ou enfant, il faut choisir. Elle, elle a choisi. De toute façon, sa matrice à bébé, doit afficher “pas de place pour un humain”. C’est quelqu’un la tante Victoria. Au fond elle me fait rire.

Tiens, cette année, en plus du petit mot par téléphone, je vais lui envoyer une belle carte trouvée sous Pinterest.

J’en trouve enfin une de circonstance,  j’allume alors l’imprimante et l’ordinateur.

Ah je suis contente, une belle image du détail d’un carton de loto avec les pions. Elle va être drôlement contente elle aussi, la tatie.

Allez, et bonne année à tous.



05/01/2019
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 147 autres membres