Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 10 - 2019 - Sujet 3

 

L’accident

 rouge1.jpg

La jeune femme écrasa la pédale de frein et les pneus crissèrent dans le virage. Le jour tombait pendant que j’observais la scène : un cabriolet rouge renversé ; le tronc d’un érable écorché ; une dame affolée retirait de ses cheveux châtains un carré de soie bleu. Assise au pied de l’arbre que la voiture venait de heurter de plein fouet, elle enserrait son bras gauche. De la plaie profonde, ouverte depuis le pli du coude jusqu’au poignet, les muscles s'échappaient de la blessure. Je lisais de la souffrance sur ses traits lacérés par les débris du pare-brise qui s’enfonçaient dans sa peau. Quelques-uns frôlaient ses yeux. Le sang barbouillait son visage congestionné. En pleurs, elle constatait les déchirures de sa robe, dont le fleuri se confondait aux souillures de boue et d'hémoglobine. Je pensais :

 

« Comme c’est dommage! Elle était si jolie ! » Puis, elle perdit conscience.

 

Je me dirigeai vers le corps allongé sur le bord de la route, face contre terre. Mutilé, il restait inerte. J’ai vérifié son pouls, mais je n’ai pas eu le temps de l'examiner. Dans la minute, un camion de pompier et une voiture de police se garaient bruyamment sur les lieux de l’accident. Deux ambulances les rattrapaient aussitôt. Tout le monde s’agitait sur cet endroit si paisible, quelques minutes auparavant.

 

Les ambulanciers déposèrent les blessés sur des brancards et repartirent en direction de l’hôpital. La belle dame fut conduite aux urgences et le corps immobile se retrouva aux soins intensifs où tous les efforts possibles de réanimation furent tentés. Tandis que l’on s’acharnait sur ce corps passif, tout à coup, je me suis reconnue. Était-ce bien moi, couchée dans ce lit entouré d’appareils respiratoires, et de toutes sortes de machines dont j’ignorais l’existence? Des médecins et des infirmières s’affairaient dans la chambre sombre aux murs lézardés. Tout un branle-bas de combat!

 blanc.jpg

À mon réveil, l’hôpital était méconnaissable. Plongée dans une douce clarté, le calme envahissait tous mes sens et des gens me rassuraient. Tout autour, du blanc! Beaucoup de blanc!

 

  • S’il vous plaît, où suis-je? Je n’ai jamais vu de maisons de soins si lumineuses.
  • Pas sur terre…
  • Dites-moi, suis-je morte?
  • Bien sûr que non! Seulement votre enveloppe corporelle…

 

Ghislaine Coutu  Genest



11/05/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres