Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 12 - 2021 - Sujets 1 et 3 et Atelier 6 Sujet 3 - 2022

Il en avait vu du pays, traversé des mers, des océans et aujourd'hui, il jugeait le temps venu de raconter sa vie pour qu'après lui ses enfants comprennent que jamais il n'aurait pu les abandonner.

 

Pourtant tout avait si bien commencé. Son coup de foudre sur une plage bretonne, le petit ventre arrondi de sa femme et la joie qui l'avait saisi à l'annonce de ce premier enfant à venir.

 IMG_20220423_215306.jpg

Mais derrière la jolie fille, il avait hérité du fardeau familial. Une belle mère castratrice qui exerçait son pouvoir sur son mari serpillère et les querelles incessantes dont ils étaient les témoins silencieux entre le plat et l'entremet servis invariablement à chaque déjeuner partagé. Lui qui aimait tellement Brillant Savarin avait été dégoûté de la cuisine par cette mégère qui voulait tout gérer et qui refusait qu'un homme puisse la nourrir.

 

Le lendemain de la naissance de son fils, elle s'était imposée chez eux pour soulager... Sa Fille !

 

Sa femme avait adopté, face à cette furie, une attitude nonchalante qui l'avait rendu fou. A la voir aussi soumise au joug maternel, il avait décidé d'agir fermement face à cette sorcière. 

Un soir, il s'était emparé des casseroles pour mijoter le repas préféré de son épouse. Voyant cela, sa belle-mère l'avait interrompu.

" Ce n'est pas le rôle d'un homme digne de ce nom de faire la popote ! Laissez moi faire."

 

Il l'avait attrapée par le bras et l'avait entraînée au salon. Il l'avait forcée à s'asseoir et lui avait répondu qu'il en avait assez de la voir écraser sa femme.

 

"Vous ne respectez rien, alors vous allez faire vos bagages et sortir de chez nous. Je vous conseille de faire vite avant que l'envie de vous montrer comment un homme, digne de ce nom, se comporte avec une mégère telle que vous, ne me tentez pas !"

 

Le lendemain matin, elle avait quitté leur maison non sans avoir au préalable tenté d'entraîner sa fille à sa suite, mais cette dernière avait tenu bon.

 

Le lundi suivant, il avait repris le travail. Sa femme et son fils l'avaient embrassé avant de le voir partir. Le soir lorsqu'il était rentré chez lui, sa maison avait été vidée. Il avait appelé son beau père qui lui avait répondu qu'ils étaient chez lui et qu'ils y resteraient.

La suite avait été un long cauchemar. Il avait porté plainte pour enlèvement d' enfant. Sa belle mère avait contre attaqué en l'accusant d'attouchements sur son fils. Le policier lui avait dit que sa femme avait confirmé cette ignominie. Il avait perdu la garde de son fils.

Fou de chagrin, il s'était engagé dans l'armée. Il avait débarqué au Kenya où on lui avait demandé d'installer des antennes FM.

Tandis qu'il grimpait au pylône, il observait un groupe de femmes qui dansaient dans leurs costumes traditionnels.

IMG_20220423_215359.jpg

Lorsqu'il redescendait le midi pour manger, elles avaient préparé le repas pour les gars qui travaillaient avec lui. A chaque fois qu'il en voyait une avec un enfant dans le dos, il éprouvait un pincement au cœur.

Chaque soir, il écrivait une lettre à sa femme. Mais en cinq mois elle n'avait jamais répondu.

Voir ces femmes lui donnait un cafard monumental. N'arrivant plus à le supporter, il demanda sa mutation pour la France.

 

De retour en Provence, il chercha à nouveau à joindre sa femme, sans succès. Le numéro de téléphone n'était plus attribué. Le soir après le travail il longeait les champs de lavande et ceux de tournesols. Voir toutes ces couleurs l'empêchaient de sombrer dans la dépression. 

IMG_20220423_215342.jpg

Quand enfin, il décida de rentrer chez lui, ses parents l' accueillirent avec joie. Deux jours plus tard, il lui donnèrent un carton dans lequel il découvrit ses six dernières années de courrier... intactes ! Sa femme et son fils ne les avaient jamais reçues. Son horrible belle mère les retournait au fur et à mesure. L'exercice devait lui prendre du temps, mais c' était pour elle un manque total d'empathie vis à vis de sa propre fille et une vengeance glaciale par rapport à lui. Certes elle l'avait empêché de renouer avec sa femme et son fils, mais il pensait que la vie se chargerait d'elle. Il croyait toujours en la force de l' amour.

Quelques mois plus tard, il avait rencontré celle qui partageait sa vie aujourd'hui  Il avait l'habitude de lui offrir des fleurs le dimanche et c'est ainsi qu'elle lui avait annoncé qu'elle attendait un enfant. Elle lui avait donné une fille qui fêtait ses 13 ans aujourd'hui. Elle portait un magnifique chapeau couvert de plumes multicolores. Elle rêvait de faire les beaux-arts quand elle aurait 18 ans. En attendant elle faisait la fête avec ses amis 

 

Marc H.

A suivre...

 

 

 

 

 

 

 



24/04/2022
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 376 autres membres