Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 12 - 2023 - Sujet 4

 

 IMG_20230919_214031.jpg

 

MAMIE

 

 

“Mon rire fit écho à celui de Mamie. Quand Mamie riait c’était comme une cascade qui dévalait les rochers.”

 

Mamie adorait la vie et la croquait à pleines dents. Je la surnommais volontiers “Mme 100 000 volts” car elle ne tenait pas en place.

 

Le seul moment calme qu’elle s’octroyait était la pause café après déjeuner où elle lisait ou faisait ses mots fléchés.

Son emploi du temps était bien rempli : randonnée, gym, marché, cours inter-âges, visites aux copines…. Son seul jour noir était le dimanche, car elle se retrouvait seule. Alors pour tromper son ennui, elle épluchait le journal pour trouver de petits concerts dans les églises des environs ou des expositions. Curieuse, elle s’intéressait à beaucoup de domaines et s’était mise sur les réseaux sociaux. Le verbe haut pour cacher sa timidité, elle riait à gorge déployée et parlait fort sans se soucier des convenances.

 

Sa vie pourtant n’avait pas toujours été facile. Orpheline de maman à 9 ans, elle avait connu la nourrice à temps complet. A 11 ans, son père s’étant remarié, la petite fille était retournée vivre avec lui, sa belle-mère et sa nouvelle fratrie.

Jeune adulte, son père refusant son entrée en école d’infirmière (la majorité dans les années 60 était à 21 ans), elle devint puéricultrice. Femme libérée, au grand dam de son père, elle adorait danser et sortir avec des amis.

Elle rencontra son grand amour dans une soirée, et, enceinte, ils durent vite se marier. Les débuts furent difficiles, ils tirèrent le diable par la queue. Mamie travaillait dans une crèche qui accepta le bébé. Papy avait un job le jour et filait le soir suivre des cours aux Arts et Métiers. Son diplôme d’ingénieur en poche, il trouva du travail en province. Pour pouvoir progresser, il n’hésitait pas à changer d’entreprise et la petite famille agrandie déménageait régulièrement.

 

Mamie s’adaptait dans chaque nouvelle ville. Elle trouvait toujours une association “accueil” où se retrouvaient des personnes venant de s’installer. Des activités multiculturelles, sportives étaient souvent organisées et Mamie se faisait ainsi rapidement des amis.

Le troisième enfant est né à Niort où la famille s’installa définitivement.

 

Les enfants ont grandi et quitté peu à peu le nid familial. Le couple a battu de l’aile quelques années mais Mamie a tenu la barre.

Malheureusement Mamie a dû faire face au cancer de Papy et à sa disparition.

N’aimant pas la solitude, la première année sans lui fut difficile. Courageuse, elle s’est accrochée, s’est mise à voyager et s’organisa une nouvelle vie.

 

Cette mamie dynamique, femme forte, est ma Maman.

 

La Reinette



19/09/2023
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres