Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 13 - 2020 - Sujet 1

Le petit lutin s’est arrêté pour un bon bol d’air. Depuis ce matin, c’est la troisième fois qu’il doit se rhabiller. Les fées sont de sacrées coquines. Hier, pour s’amuser, il a mis une bombe de peinture dans le tiroir de Bélangèle. L’après-midi, il a posté un seau d’eau sur la porte de Mélusine avec un élastique accroché à la poignée. Quand elle a ouvert sa porte elle a été arrosée. C’est à ce moment que Bélangèle est arrivée couverte de rouge sur tout le corps.

 

Elle aussi a pris l’eau, du coup, la cuisine était toute mouillée, mais en plus l’eau était rouge. Bien qu’il se soit caché pour assister à ses blagues, un poil de chat est venu lui chatouiller les narines. Du coup, il s’est mis à renifler et a failli se faire trancher la barbe par le couteau que lui a lancé Papillonette pour le fixer à la porte. Il a compris qu’il allait vivre un sale quart d’heure s’il ne fuyait pas.

 

Il se doutait que les petites fées allaient lui jouer un sale tour, mais comment aurait-il pu deviner qu’elles seraient aussi rancunières. Toutes les trois l’on poursuivi toute la journée et il a fini trempé à trois reprises. Ces petites pestes ne l’y reprendront plus à jouer avec elles.

 

Mais les fâcheries ne durent jamais bien longtemps au Bois Joli et les petites fées et le lutin se sont réconciliés. Ce soir c’est fête et les amis attendent avec impatience leur ami Ogribar, car l’ogre leur a promis un festin.

 a13s5maison de fée.png

Maridan 



03/08/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 242 autres membres