Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 13 - 2021 - sujet 3

 

Escalade.

 a13s3.jpg
                                             

 

LEA fait une prise audacieuse pour se rapprocher  d’un petit promontoire, elle veut absolument atteindre ce soir ce pic qui déchire le ciel de ses  insolentes dentelles de pierre.

 

Elle escalade depuis des heures et commence à se fatiguer. Elle prend une pause au-dessus de ce vide qui la fascine avant de reprendre cette ascension qu’elle terminera coute que coute.

Pour l’heure elle boit un coup et se plonge dans quelques souvenirs.

 

Elle suit un entrainement intensif depuis des années.

Une reconnaissance de sportive de haut niveau lui est d’ailleurs  attribuée depuis longtemps.

Il a une semaine, un article lui a été consacré vantant ses exploits.

.

Depuis son enfance, elle utilise tout ce qui lui tombe sous les pieds et les mains pour s’élever comme pour échapper à la pesanteur… Signifiant ainsi sa volonté d’aller toujours plus loin

Elle a commencé par les murs d’un ancien bâtiment d’usine. Ses parents étaient morts de peur et elle, elle riait du haut des toits conquis.

C’était son occupation favorite et  essentielle  les jeudis après-midi.

 

A 25 ans elle est partie en Afrique  du sud se frotter aux  blocs de Rocklands

Léa avait sué sang et eau pour réussir son challenge mais elle avait dû raccourcir son séjour et faire son bagage à toute allure  pour revenir en France pour une bien triste étape : l’enterrement de son cher père mort d’une crise cardiaque.

 

Elle avait dû loger chez une voisine ayant loué sa propre petite maison pendant son périple africain qui devait durer plusieurs mois.

 

Au chevet de son défunt, elle avait refait  défiler  les heures passées sous les couvertures les froides nuits d’hiver avec sa sœur à  pouffer de rire et à parler des prouesses  à venir pendant que leurs parents les croyaient endormies. Elles regardaient à la lampe torche des livres illustrés de ces paysages stupéfiants qui appellent certaines âmes à s’embarquer dans les sports de l’extrême…sa sœur avait préféré le surf. Léa, elle, rêvait  déjà des voies les plus difficiles sur les parois rocheuses et n’avait jamais changé de rêve…

 

 

Et la voilà que le glapissement d’un aigle la ramène  au présent, les dernières marches de son itinéraire l’attendent. Elle passe de la magnésie sur ses mains, ses forces retrouvées  elle repère les prises et se met en mouvement…Elle atteindra les insolentes dentelles dans une paire d’heures et posera ses pieds sur un  petit espace en balcon d’où elle embrassera des merveilles à 360° au soleil couchant avant de redescendre juste avant la nuit.

a13s3b.jpg
                                       

Clohe



06/08/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 308 autres membres