Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 13 - 2022 - sujet 6

 

Lise

a13s6c.JPG
 

Intriguée, Lise se redresse puis regarde les lits de ses camarades autour d’elle.
Rien ne bouge, pas même l’épouvantable FOLCOCHE dans sa guérite, surveillante aigrie qui passe ses humeurs sur les pensionnaires.
Lise fixe son attention sur la vitre, observe muette la main qui passe à travers le carreau cassé, saisit la clenche intérieure pour délicatement, sans un bruit, ouvrir délicatement la fenêtre et se glisser à l’intérieur du dortoir.

a13s6b.JPG

WIMPY, la guenon, s’approche du lit de Lise, et, avec ses mains et ses mimiques, lui fait signe de la suivre.

Le langage corporel de WIMPY est clair et efficace, Lise comprend immédiatement ce que lui demande la femelle singe.


« Est-ce bien raisonnable de suivre un tel animal ? » se demande-t-elle.

« Mais après tout, qu’ai-je à perdre ? Je suis dans une prison ici, je rêve d’en sortir depuis des années sans jamais oser franchir le pas. Alors... »

Alors, Lise ose.
Elle s’habille, suit WIMPY, franchit la fenêtre, descend le long de la gouttière, et saute dans la cour de l’orphelinat.
La nuit est claire ce soir de pleine lune.

 

WIMPY conduit Lise, la fait passer à travers la haie de clôture, les voilà sur la route.
Quelques centaines de mètres plus loin, WIMPY se met à danser, applaudir, alors Lise l’imite et danse elle aussi, ivre de liberté et d’espoir d’une vie plus souriante.

 

Le lendemain, le village de Saint-ANATOLE est en grand émoi.

La gendarmerie, les pompiers, les bénévoles, tout le monde fouille les alentours de l’orphelinat.
Les journaux locaux puis nationaux s’emparent de l’affaire.
La télévision lance des avis de recherche.

Puis, faute du moindre indice, l’affaire retombe.

a13s6b1.jpg
Le mystère de la petite orpheline ne sera jamais éclairci, les journalistes d’investigation finirent par abandonner l’affaire.

 

Aujourd’hui, vingt ans plus tard, un chapiteau est dressé sur la grand-place de Saint-ANATOLE, devant la mairie.


« Ce soir, grande représentation du cirque tzigane MOUCHKINE, avec l’incroyable acrobate qui saute de liane en liane : l’incomparable et unique LIZPY ».

 a13s6d.png

Sur l’affiche, une femme épanouie sourit aux éclats, resplendissante, un singe perché sur chaque épaule.

 

JeanBat

 

 



10/09/2022
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 375 autres membres