Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 14 - 2020 - sujet 2

a14s2.jpg

 

 

Je voudrais avoir « la classe »

 

 

Je souhaiterais vous parler de ma chevelure, cela peut vous apparaître surprenant et très égocentré.

Mais non, ce n’est pas ma nature, je souhaite simplement partager avec vous, un phénomène qui me perturbe : Mes cheveux ont une vie totalement indépendante de la mienne.

 

En lisant cette préface, vous pensez certainement que je devrais consulter.

Je vous l’assure, je dispose sur ma tête d’un revêtement improbable que l’on ne voit que dans les films d’animation pour enfants.

Mon crâne est orné d’un désopilant mélange plus proche de tiges de pâquerettes et de trèfles, que de ce que l’on appelle normalement des cheveux.

De plus, le tout est déposé, au hasard, sans respect pour la logique ou l’esthétique.

Aucun coiffeur n’arrive à maitriser ce placement aléatoire. Tous les rendez-vous avec ces vénérables professionnels, ressemblent à des coups d’épées dans l’eau.

 

Le problème est que, lorsque je sors de la maison, je voudrais être présentable.

Je rêve de me déplacer avec une allure souveraine, montrer que je suis une personne sérieuse, voire distinguée en toute situation.

Hélas, malgré le soin apporté à ma tenue et mon air parfois sévère, les témoignages émis par mon cuir chevelu ébouriffé sur ma personnalité sont bien différents de ce auxquels j’aspire.

C’est bien là, je l’admets, un problème aussi contrariant, qu’insipide, mais j’espère que vous me pardonnerez de vous avoir importunés pour si peu de chose.

J’apprécie juste le bonheur de n’avoir que de si petits soucis !

 

Clarinette



19/09/2020
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 242 autres membres