Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 14 - 2021 - sujets 3 et 5

 

LES MOTS DE MONTPELLIER -  Atelier 14 – 2021

 

Sujet 3 - Ronde de mots : Enfants, chat, interrogation, curiosité, vouloir, attendre, colère, voyages, aide, rayonner.

 

Sujet 5 : racontez un joli souvenir de vacances.

 

 

 

Croisière au "FIL DU NIL"

 

 

Dimanche 29 Août 2004, 23h55, c’est parti pour une croisière sur le Nil. Depuis longtemps, je rêvais de ce voyage et j’ai profité de mes 40 ans pour m’envoler vers ce pays inconnu. Quatre heures après mon arrivée à l’aéroport St Exupéry de Lyon me voilà dans les airs. Je suis à bord d’un AIRBUS A320. Le décollage fut impressionnant mais maintenant la peur s'est envolée avec l'avion.

C’est mon baptême de l'air. Je suis près du hublot et tout me paraît petit en bas. Le ciel est découvert, cela me permet de voir quelques lumières. Je somnole quelques instants, mais l'avion n'est pas très confortable donc difficile de dormir. Vers 2h30 du matin, petit-déjeuner (jus d'orange, café, petits pains, beurre, confiture, fromage etc...). Cela me permet de me réveiller un peu, bien qu'un mal de tête m'envahisse. Je ne sais pas à quelle heure exactement nous arriverons à Louxor, mais j'ai besoin de mettre les pieds sur terre car je sens mes jambes  gonflées.

 

Lundi 30 Août 2004, 6h30 du matin, nous arrivons à Louxor. Avant l'atterrissage, j'ai pu admirer le lever du soleil. Cette étendue de sable et de roche. J'ai l'impression d'être sur une autre planète. Comment décrire ce paysage ?

Une immense étendue de sable et plus nous nous rapprochons du Nil, plus il y a de petits lopins de terre et des palmiers, le long des routes. Vu du ciel, c'est magnifique. Je me rends compte que je n'ai pas si peur que ça en avion !

Débarquement, visa Égyptien, douane, récupération des bagages et direction le bus 1 où nous attend notre guide accompagnateur, Sam. Nous nous rendons au bateau. Plusieurs sont accostés là, les uns à côté des autres. Notre bateau s'appelle le Vittoria.

Direction le restaurant pour le petit déjeuner d'arrivée. Ensuite je regagne ma cabine (206). Nous naviguons en direction d'Esna. La descente du Nil est magnifique. Il fait chaud 30 à 40°. Tout le long du Nil il y a des palmiers quelques bananiers. Les maisons sont à peine construites. "Tiens des enfants se baignent dans le Nil ». Tout me paraît pauvre mais si beau à la fois.  Petit bain sur le pont supérieur et ensuite jacuzzi, puis repos sur les transats.

 

16h30, je me dirige vers le buffet pour goûter, par curiosité, ce fameux Karkadé (boisson à base de fleur d’hibiscus) avec ces délicieux petits gâteaux égyptiens. Retour sur le pont supérieur car nous passons l'écluse. Des marchands égyptiens s’approchent du bateau pour nous vendre des serviettes, des tapis, des djellabas. C'est effrayant. Les militaires sont là. Nous restons un moment sur le pont avant de redescendre dans nos cabines pour nous changer pour le repas du soir (buffet : les repas ne sont pas très variés mais peu m'importe). Après le dîner, je monte sur le pont pour finir ma soirée. C'est féerique, je ne me suis jamais sentie aussi bien. Un petit vent. Ici je ne pense à rien. Quel bonheur ! Comment expliquer cette première journée. C'était idyllique, grandiose, magnifique. 23h45, nous naviguons en direction d'Edfou.

a14s3 et 5b.jpg

Mardi 31 Août. Aujourd’hui, visite du Temple d'Horus (Dieu à tête de faucon) à Edfou. Départ à 8h30 en calèches. Notre guide Mahmoud nous explique qui était Horus. Notre visite dure 1h15. Il y a beaucoup de monde. C'est grandiose. Le mur extérieur du temple est orné des figures d’Horus et d’Hator. Les pylônes ont une forme de papyrus. Nous avons rendez-vous à 11h et quart près des calèches. Lorsque nous sortons du site, nous sommes accostés par les vendeurs. Ils nous tirent par le bras, nous entraînent sous leur tente. C'est un peu stressant. Mais bon, ils vivent du tourisme. C'est leur vie de tous les jours. Impossible de faire un pas sans être accostés. Nous devons faire attention. Problème ensuite pour retrouver notre calèche. Elles sont toutes là, difficile de retrouver la notre. Enfin, nous rentrons sur le bateau. Après midi, repos dans la cabine, un peu de frais apporté par la climatisation me fait du bien car la température extérieure est à presque 40°.

a14s3 et 5c.jpg

Le soir nous accostons à Kom-ombo. Visite du temple consacré à Sobek, tête crocodile, Dieu symbolisant la force des pharaons et Haroëris, Horus le grand, Dieu solaire, guerrier à tête d’épervier. Du temple, je profite d’un magnifique coucher de soleil. Le soir, une soirée déguisée est organisée avec un repas typiquement égyptien. C’était délicieux. Il est 23h45, je me couche après une soirée encore bien animée. Nous naviguons maintenant en direction d'Assouan. 

 

Mercredi 1er Septembre. Aujourd'hui, matinée splendide. Départ 8 h, en Felouques pour la visite de l’île kitchner. Il s'agit d'un jardin botanique. Je suis accueillie par une multitude de chats. Ils apparaissent de tous les côtés. C'est merveilleux, inoubliable, inexplicable. Nous avons une vue magnifique sur le dessert de Nubie. Après avoir fait le tour de l'île, nous prenons un bateau à moteur pour faire le tour de l’île Éléphantine. Nous devons aller dans le désert Nubien.

a14s3 et 5d.jpg

J’aperçois au loin une caravane de chameaux. Nous faisons escale dans une petite casbah pour déguster du pain, du fromage de brebis, une pâte au sésame, thé à la menthe. Nous fumons le narghilé. C'est une autre vie.

À 12h15, nous retournons au bateau. À 16 h, visite du Temple de Philae. Il célèbre Isis, la douce déesse, sœur et épouse d’Osiris. L'après-midi est très dure en raison de la chaleur, mais tout est si merveilleux que le reste n'a pas d'importance.

Le temple est situé sur une île. Notre guide nous explique que les fresques sur le temple relatent la naissance et l’enfance d’Horus, fils d’Isis et Osiris. Il a été déplacé du fait de la montée du Nil. Nous visitons le Musée du papyrus. Je finis mon après-midi dans le Jacouzzi jusqu'à 18 h et j'admire le coucher du soleil sur la ville d’Assouan. Il est 20h30, le repas a été avancé car demain nous devons nous lever à 3h du matin pour partir en direction d'Abou-Simbel.

 

Jeudi 2 Septembre. Nous partons à 4h30. Chaque car est escorté par un militaire. Le paysage est désertique. Du sable, des dunes. Nous arrivons à Abou-Simbel à 7h15 après avoir parcouru 290 km dans le dessert. Temple dédié aux dieux Harmakhis, Amon et Ptah ainsi qu’au pharaon Ramsès II. Nous visitons le temple de Néfertari, épouse préférée de Ramsès II (c’était une figure importante de cette époque. Elle a eu une grande influence sur le monarque qui tint compte de ses remarques et de ses conseils. C’était l’« épouse du Dieu »).  Le temple est divin et petit à la fois. Ensuite nous visitons celui de Ramsès. C'est grandiose. Tout rayonne autour de moi. Une façade de 38 mètres, 65 m de profondeur sculptée dans une unique masse rocheuse. À l’entrée, quatre statues de Ramsès II sont représentées. Elles sont toutes identiques, seule l’expression du visage est différente. Des sculptures magnifiques, certaines inachevées, d'autres détruites par le passage du temps.

J'ai des interrogations : quelle vie avaient-ils ? Étaient-ils heureux ? Comment vivaient-ils, à quoi pensaient-ils ? J'aimerais tout décrypter, tous ces hiéroglyphes, pour savoir ce que ces hommes pensaient. Je voudrais tout immortaliser dans ma pellicule. Enfin après avoir fait le tour de ce temple majestueux nous retournons au car, en passant par les boutiques, comme à l’accoutumée dans les croisières. Le rendez-vous avait été donné à 10h14. La route du retour nous paraît plus longue. Quel désert, rien à l'horizon qu'une route et du sable. Nous arrivons enfin au bateau à 13 h. Nous déjeunons car nous devons repartir à 14h30 pour la visite de l'obélisque inachevé (carrière de granite). Chaque obélisque mesure environ 41 m de haut et pèse 1267 tonnes. Il fait pratiquement 40°. La visite est courte. Ensuite nous continuons en direction du barrage du lac Nasser, à Sadd-al-Ali.  Il est gardé par des militaires. Il s'agit d'un endroit stratégique pour l'envahisseur. En fait toute l’Égypte serait engloutie par les eaux si le barrage devait être détruit volontairement.

Arrivé au bateau, je me dirige vers la piscine afin de me rafraîchir. À 19 h, nous partons pour le son et lumière au Temple de Philae. C'était magnifique. Il s'agissait de retracer la légende d'Isis. Nous rentrons au bateau à 21h30. Nous prenons le repas et ensuite nous nous dirigeons au salon bar. Démonstration de danses locales, chants. Ces gens sont magnifiques d'une extrême beauté quand ils dansent. Je monte sur la piste de danse et subitement, je me retrouve par terre. J’ai raté la marche de l'estrade. Tout le monde s’attroupe autour de moi. J’ai très mal à la cheville. La fin du séjour est compromise mais j’ai rencontré des gens qui m’ont choyée comme une petite princesse.

Vendredi 3 Septembre. Il est 10h14, le bateau navigue en direction de Louxor. Navigation toute la journée. J’ai mal quand je marche. L’entorse est bien là. Sam, notre organisateur de croisière est un peu furieux car personne ne l’a averti de mon accident. Mais à quoi bon, il n'aurait rien fait de plus. Sachant que j’avais souvent des entorses à la cheville, j’avais tout prévu au cas où. Tout le monde sur le bateau est aux petits soins pour moi. Petit-déjeuner dans ma cabine. À  10h30, on m’aide à monter sur le pont. Tout le monde est là autour de moi. J’ai l’impression d’être la Cléopâtre d’un jour. Je passe la journée sur le pont supérieur où l’on me sert le déjeuner et le dîner du soir (celui-ci servi exceptionnellement sur le pont).

 

Samedi 4 Septembre, 10h44. Je suis sur le pont. Le bateau est vide. Ce matin, je suis un peu en colère contre moi car aujourd’hui c’était la visite de la « Vallée des rois et des reines ». Étant donné l’état de ma cheville, je préfère me reposer afin de visiter le temple de Karnak, l’après-midi. C'était magnifique, gigantesque, titanesque. Ces hommes semblaient si forts. Je me sens si minuscule devant ces immenses colonnes. Dernier dîner à bord.

a14s3 et 5e.jpg

Dimanche 5 Septembre. Dernière journée à bord du bateau. Nous avons la matinée libre. Ma cheville me fait moins mal, je pars donc faire un tour au souk de Louxor, avec des amis rencontrés sur le bateau, Nous prenons une calèche pour y aller. C'est impressionnant. Nous nous retrouvons accompagnés par un petit guide qui porte le nom de Mohamed. Il nous emmène dans des endroits où apparemment, il reçoit une petite commission. Nous faisons le tour du souk, mais ma cheville commence à me titiller. Nous rentrons au bateau après avoir fait quelques emplettes. Après le déjeuner, direction le pont supérieur pour profiter des derniers moments qu'il me reste. Petite baignade, Jacouzzi et retour dans ma cabine pour prendre une douche avant de partir pour l'aéroport. Derniers instants à bord. À 16h30, nous sommes tous là à la réception, direction l'aéroport où nous enregistrons nos bagages et attendons 1h30 avant de monter dans l’avion. Un détour par Hurgada pour récupérer des voyageurs et nous nous envolons en direction de la France et de Lyon. Nous sommes tristes de nous quitter, mais nous échangeons nos adresses. Je ne sais pas si nous nous reverrons un jour, mais je n'oublierai personne.

 

En conclusion, je ne pourrai jamais oublier cette croisière. J'ai fait des rencontres fantastiques, vu des choses magnifiques. J’ai attendu longtemps mais mon rêve s’est réalisé.

 

Nanou

Mon blog : http://nanou1964.eklablog.com/



17/09/2021
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 312 autres membres