Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 15 - 2019 - 2ème sujet

Mémoires d'un vieil olivier

cagnes.jpg

Le vieil olivier vit là depuis bien longtemps. Il en a vu passer des générations de paysans, de lavandières, de professeurs, d’amourettes. Si on lui posait la question, il pourrait raconter les petits et grands secrets de ce joli village de Cagnes sur Mer.

 

D’ailleurs, dit-il, j’ai été immortalisé par l’un des plus grands peintres du siècle dernier. Il a fait de moi une star dans le monde entier. Pourtant qui aurait cru qu’avec mon tronc tout tordu, on pouvait me trouver beau.

 

Vous m’auriez vu avant cet horrible hiver de 1956, j’étais grand et fort, mon tronc était large et je donnais chaque année des kilos d’olives au propriétaire de cette terre. Seulement voilà, le gel ne prévient pas ! Une nuit, j’ai senti mon corps se briser et au matin, lorsque le soleil est revenu, mon tronc s’était fendu. Il m’a fallu près de cinquante longues années pour me restaurer. Il faut vous dire, que nous les arbres, nous nous aidons mutuellement. Quand l’un d’entre nous est malade, nous ne le laissons pas tomber. On s’y met tous et on fait de notre mieux pour l’aider à passer ce cap difficile. On lui envoie des nutriments grâce à nos systèmes racinaires.

 

Vous les hommes, en cas de problèmes, souvent, vous vous tournez le dos. Si seulement vous aviez un peu d’amour les uns pour les autres, vous pourriez tout faire, tout gagner, tout entreprendre, mais vous êtes si sots ! Vous êtes dans le paraître, alors que la seule chose qui compte réellement, dans la vie, c’est l’ÊTRE.

 

Image associée

Tenez, je vous offre une reproduction du tableau qui m’a rendu célèbre et je profite de cette tribune pour remercier tous mes amis les arbres qui m’ont aidé à survivre à cet hiver rigoureux qui m’a donné suffisamment de charme pour que l’immense Auguste Renoir me peigne.

 

Si un jour, vous passez par Cagnes, passez me voir, j’ai des tas de belles histoires à  vous raconter et je suis bavard, prenez juste un panier de pique-nique et venez profiter de l’ombre bienfaisante de mon feuillage. Ici, le pastis et le casse-croûte sont les bienvenus.

 

Maridan 24/06/2019 

 



24/06/2019
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres