Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 15 - 2019 - sujets 2 et 5

 

 Sujet n° 2 — Écrire d’après le tableau

 olivier.jpg

Arbre, mon bel arbre…

 

À l’ombre de son branchage protecteur et complice,

Ils sont nombreux à venir chercher un conseil inspiré.

Le géant feuillu, accompagné de son ami le vent,

Leur murmure souvent que la réponse est en eux.

Il suffit juste de déblayer quelques mottes de terre

Et de dénouer des brins d’herbe pour la trouver.

 couple banc.jpg

Certains se sont comptés fleurette et amourette

Rêvant un « futuradeux » à effeuiller la marguerite,

D’autres ont dû faire face à la perte d’un être cher

Et n’ont trouvé de réconfort qu’auprès du géant branchu.

Des enfants, eux, ont hissé des planches et des cordes

Pour se confectionner un chez eux, une cabane à secrets

 

De jeunes mariés ou de vieux amants se sont échangés

Les plus doux des aveux, les plus suaves des serments,

Quelques-uns encore ont caressé ses nœuds et ses rides

Que les années, les frimas et les espoirs avaient façonnés.

Si l’arbre de confiance et de sérénité pouvait parler,

 Il en aurait des histoires et des révélations à raconter.

 

Mais… à n’en pas douter, il choisirait de rester muet,

En parfait confident d’une heure, d’un jour, d’une vie.

  arbre.png

© Ouvrez les Guillemets 63 – 13.07.19

 

Sujet n° 5 — Souvenirs d’un banc et d’un chêne

 

Souvenir, souvenirs…

 couple banc2.jpg

Le banc

Te souviens-tu quand ils se sont assis ici, sous ta ramure, pour la première fois ?

Le chêne

Comme si c’était hier !

Le banc

Il faisait beau. C’était le printemps.

Le chêne

Elle avait revêtu sa plus belle robe et lui avait mis une chemise et une cravate trop grandes pour lui !

Le banc

Il lui avait apporté une rose rouge en plastique qui dit « Je t’aime » quand on appuie dessus. Quand il lui a offert sa fleur, elle est devenue aussi rouge que ce symbole de l’amour fou !

Le chêne

Oui, et l’espace d’un instant, mes feuilles en ont rosi de plaisir !

Le banc

Nous avons été les témoins silencieux et protecteurs de leurs confidences d’enfants

Le chêne

Et plus de vingt ans après, nous sommes toujours là pour les accompagner dans leur projet de vie en commun

Le banc

Eh oui ! Nous ne sommes pas faits que de bois, mon ami ! Les promesses d’enfants ont ceci de magnifique qu’elles perdurent au-delà des saisons et nous, nous ressentons les émotions qu’elles engendrent jusqu’au plus profond de nos nervures, témoins discrets et bienveillants de leur vie en construction

 

 

 

 


 

© Ouvrez les Guillemets 63 – 13.07.19

https://www.ouvrezlesguillemets63.com/actualites



27/07/2019
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 172 autres membres