Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 17 - 2021 - Sujet 1

 

 

 a17s1 romantini.jpg

Exténué, déprimé par toutes les mauvaises nouvelles journalières : presse, télévision, radio, j’ai décidé de me mettre au vert pendant deux jours loin de tout ce tumulte. J’ai pris un sac à dos dans lequel j’y ai mis le strict nécessaire pour subvenir à mes besoins. Ni téléphone, ni radio puis je suis parti en forêt.

Sur place, j’ai découvert une petite clairière où coule un ruisseau, de magnifiques frênes à l’ombre rafraîchissante. Des fleurs sauvages au parfum suave mélangé à l’odeur de l’humus embaument l’air. Le ramage des oiseaux, le vent dans le feuillage, le bruit de l’eau font de cet endroit un petit paradis.

C’est dans un état d’esprit entièrement détendu que j’ai passé deux jours à ne rien faire. Seul mon attention était retenue par les bruits de la nature environnante, le chant des oiseaux, la course effrénées de petits animaux fuyant leur prédateur.

Le jour je restais allongé sur le dos à regarder la course folles des nuages dans le ciel en essayant de mettre un nom sur telle ou telle forme qu’ils représentaient.

La nuit c’était les yeux rivés vers les étoiles, la voie lactée, le passage fugace d’une météorite le tout sous un magnifique clair de lune. Tout cela était féerique, je ne m’en lassais point.

Hélas comme tout ce qui est bon a une fin, c’est le coeur gros mais calme et serein que j’ai pris le chemin du retour.

 

Romantini



19/10/2022
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 390 autres membres