Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 18 - 2022 - sujet photos 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10.  

 

 

1.png
                                 

 

Ce qui les réunis.

C’est un dernier salut au soleil, ils n’ont pas peur de la lumière. Comme pour une incantation les mains liées dans une vibration commune, pour dernier chant. Puis ils se sépareront pour grandir dans un monde qu’ils veulent lumineux et solidaire.

Ils ont ri, dansé, rêvé, bu. Ils se sont serrés les uns contre les autres, certains ont fait l’amour, tous ont joui. Ils ont accueilli les secrets de chacun, les silences aussi, ils se sont jurés de ne pas laisser mettre leurs rêves en cages.

Dans vingt ou trente ans ils se souviendront de leurs mains tendues comme pour caresser le ciel et se diront que c’était ce matin-là, le matin le plus précieux de leur vie.

 2.png

Ce qui les unis.

C’est une envie de déchirer la brume, de déconstruire les stéréotypes, à deux on est plus fort. Ils savent qu’il faudra arracher leur bonheur à coup de griffe, mais ils sont prêts. Ils n’ont pas l’ambition de transformer le monde, mais ils exigent simplement que l’on respecte le lien d’amour qui les assemble, qui les soude, au-delà des préjugés et de la morale.

 3.png

 Ce qui la fait hurler.

C’est un chagrin violent. Dans le grand panier ou elle entasse ses émotions il a pris le dessus. Elle sait deviner la douleur des autres, elle sait la consoler, mais aujourd’hui elle est seule face à sa souffrance, sa tristesse, seule avec ce qui lui tourne le cœur, ce qui l’empêche de respirer, ce qui la déchire. Son enfant, son petit est parti… Elle a pourtant tout fait pour qu’il reste.

 

 4.png

Ce à quoi elle pense, c’est à la réponse qu’elle n’a pas trouvée.

Pas la moindre piste, pas le début d’une solution, pas l’ébauche d’une indication, elle est déçue et surtout pressée. Bon sang ! fulmine-t-elle intérieurement ma demande est pourtant simple, limpide !

En effet, elle a tapé dans son moteur de recherche préféré :  Comment devenir prix Nobel de littérature en cinq leçons ?

 

« Bon si je commençais par un atelier d’écriture, une amie m’a parlé des mots de Montpellier… En me présentant, j’annoncerai à Maridan qui accompagne trois cent quatre-vingt-dix créateurs emplumés mon objectif … et qui sait ! »    

 5.png

Ce à quoi il pense, ce qu’il rumine dans un monologue intérieur.

 

 « Agla gla, Brrrr, Sniff, Atchoum ! et voilà je me suis enrhumé ! j’aurai jamais dû accepter de poser pour ce ringard, il est fini ! il le sait mais fait semblant de l’ignorer » Il voulait un grand musclé comme le penseur disait-il, il me parle de Rodin, j’sais même pas qui c’est. Il m’a finalement choisi ! j’y comprends rien.

- Bon vivement qu’on en finisse et que j’aille me taper une bonne bière avec mes potes. Pas sûr que je revienne demain.

Ce qui les émerveille, ce qui les rend délicieusement joyeuses.

6.png

Léa écarquille ses doux yeux, elle rêve de ce gros gâteau depuis plusieurs jours, maman et papa en secret l’on commandé chez le pâtissier. C’est le plus beau gâteau d’anniversaire qu’elle ait vu.  Imaginez cette pâtisserie d’exception : il est tout rond et rose couvert d’un beau glaçage couleur framboise.  Il est bâti sur deux étages constellés d’étoiles et de petites fleurs. Sur le sommet, imprimé à l’encre comestible la tête de Minnie est posée, elle porte son adorable nœud à pois rouges que touchent presque ses grands cils.  Tout autour de cette génoise aux framboises s’étale un étendard en pâte d’amande blanche ou est inscrit en lettre chocolat, Bon anniversaire à notre fille chérie.

 7 et 8.png

Clémence et Mélodie ouvrent grand leurs bras, elles s’accueillent sans retenue, les exclamations de joie fusent qui ne parviennent même pas perturber l’Alouette nichée dans le vieux Hêtre.  Elles échangent des baisers qui claquent sous un soleil complice de leurs retrouvailles.  Tout est en place pour partager de beaux moments de complicité, elles vont avaler la vie, partager des rires, construire des cabanes secrètes ou elles gouteront bien dissimulées des choses défendues, fraises Tagada, Mini ourson en confiserie gélifiée, Car en sac, et autres frites sucrées et colorées à souhait.

Bien sûr, il ne faudra pas oublier les cahiers de vacances, que les parents ont glissés dans la valise prétextant qu’il faut s’occuper intelligemment même pendant les vacances. Malgré cela de belles semaines s’ouvrent devant elles, Je ne suis pas sure qu’elles se comportent en petites filles modèles pendant toutes les vacances, mais je ne sais pas pourquoi je les envie un peu.

9.png

Ce qui nous console, ce qui nous civilise, ce qui nous élève ….

Le bombardement avait été massif, il reconnaissait difficilement la rue. Qu’était-il venu chercher au milieu de ces ruines ? pourquoi errer, déambuler dans ce paysage fantomatique ? qui a-t-il à (re) découvrir dans ce champ de ruines, de désolation ?

Ses pas indécis trainent dans la poussière. Le ciel au-dessus de sa tête hésite encore entre lumière chagrine et inquiétude grise, c’est ainsi qu’il remarque au bout de la rue le cadre d’une fenêtre encore debout au travers duquel perce une pâle lumière.

Sans que cela soit volontaire, sans qu’il en ait pris la décision il s’achemine vers la ruine, il prie très fort dans cet enchevêtrement de poutres, de plaques aux angles menaçants, de ferrailles, il prie pour ne pas heurter un cadavre. Il sait que partout la mort se dissimule. Elle s’incarne, dans le corps d’un enfant, dans celui d’un vieillard, dépouilles immobiles privées à tout jamais du souffle vital.

Il avance précautionneusement dans cet amas grisâtre jusqu’à rejoindre la lueur, se penche, de sa main il disperse un tas de poussière et aperçoit la couverture intacte d’un livre il souffle délicatement dessus et là, lit, saisi par une émotion indicible : Antoine de Saint- Exupéry, le Petit Prince avec des aquarelles de l’auteur.

Chancelant, le souffle court, il poursuit son chemin, il serre l’ouvrage contre son cœur jusqu’au vieux cyprès toujours debout , il s’adosse au tronc protecteur et ouvre la page de garde comme un explorateur, il part à recherche d’un territoire fraternel.          

 

Ivoleine



09/12/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 405 autres membres