Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 3 - 2024 - Sujet 2

 

Fruits de longues et compliquées recherches, ses conclusions étaient sans appel.

Sa soif d’apprendre, de comprendre, se ressentait dans tout son atelier et ses théories se retrouvaient aujourd’hui compilées dans un grand catalogue manuscrit.

Il lui en avait fallu de la curiosité pour repenser l’univers, démontrer les erreurs d’ Aristote qui passaient alors pour d’intangibles vérités.

Le spectre de la censure et de la calomnie rodait.

Il croyait que ses découvertes ne pouvaient être que couronnées de succès.

Excès de confiance ?

Naïveté face aux puissantes forces de l’obscurantisme ?

jb2024s4.jpg
de la terre.

Le 22 juin 1633, la sentence tomba :

« Nous déclarons que toi, Galilée, t'es rendu fort suspect d'hérésie, pour avoir tenu cette fausse doctrine du mouvement de la Terre et repos du Soleil. Conséquemment, avec un cœur sincère, il faut que tu abjures et maudisses devant nous ces erreurs et ces hérésies contraires à l’Église. »

 

E pur si muove !

(Et pourtant elle tournait !)

 

JeanBat

20/02/2024



20/02/2024
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 465 autres membres