Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 20 - 2023 - Sujet 4

Un Père Noël masqué

 

Le Père Noël se fait bien vieux.

Il en a ras la hotte de la concurrence qui rend son activité de plus en plus précaire.

Pourtant depuis plus de 10 ans, il bénéficie du statut d’intermittent du spectacle, ce qui lui permettra d’avoir bientôt sa retraite à taux plein grâce à ses 150 ans de cotisations même si la moitié de ses versements sont passés à la trappe, vu que le Vatican préférait l’employer au black.

Vous n’imaginez pas le travail que cela demande d’être Père Noël. Il faut bien trois mois de préparation pour faire sa tournée en 48H dans tous les pays du monde sans oublier le moindre petit coin de terre au bout de la planète.

Avec tous les risques qu’il faut prendre pour arriver à l’heure à chaque fuseau horaire, c’est une pression insoutenable et avec l’âge ce n’est plus le décalage horaire mais plutôt les chocs climatiques qui sont terribles à endurer.

Comment échapper à la bronchite ou aux brulures du soleil quand vous passez des neiges de Finlande aux cocotiers de Polynésie ?

a5s1jb.pnga5s1jb2.png
 

Le chaud et le froid il n’y a rien de pire même avec des sous-vêtements Thermolactyl.

De plus il faut avoir un matériel en état de fonctionner sous toutes les latitudes.

Le traineau du fait de son grand âge doit repasser chaque année le contrôle technique, il a été révisé de fond en comble sans oublier la couverture en peau de phoque pour le nord et la climatisation pour le sud.

Le syndicat du Père Noël serait bien capable d’ordonner une grève sauvage si les précautions ne sont pas appliquées.

 

Malgré toutes ces garanties, cette année un imprévu de dernière minute vient contrarier cette merveilleuse équipée : les Rennes sont tous sur le flanc, déclarés hors d’usage suite à une épidémie de fièvre aphteuse.

Ils avaient été tous vaccinés avec deux doses d’un vaccin ARN messager et les bagues posées sur leurs cornes avaient été remplacées par un QR code qui leur permettait de franchir toutes les frontières sans risque d’être confinés.

C’était une catastrophe et même l’OMS pourtant bien informée, n’avait pas anticipé ce coup du sort.

Heureusement un président plus avisé que les autres réunit dans l’urgence son comité scientifique dans sa bonne ville de WUHAN.

Prenant solennellement la parole il déclara au monde entier : « Quoiqu’il en coûte le Père Noël fera sa tournée ».

Il invita tous les pays civilisés à fournir un contingent de chauve-souris qui remplaceront tous ces rennes qui n’étaient bons qu’à la boucherie.

C’est ainsi que cette année-là, le Père Noël a fait sa tournée avec un masque sur le nez.

a5s1jb3.png
 

Les enfants n’y trouvèrent rien à dire car Papy et Mamie portaient déjà le masque depuis plusieurs semaines. Cet accessoire était très mode, et ils étaient ravis de rester confinés à la cuisine pour ce jour de fête.

Cela rendait ce jour encore plus joyeux que les noëls des années précédentes. De plus les cadeaux furent de vraies surprises, le gel hydroalcoolique CHANEL avait remplacé le parfum de Mamie, Papy qui rêvait d’une machine à respirer était très fier d’avoir le dernier modèle et les enfants qui avaient commandé des habits de princesse ou de cow-boys ont été comblés par des panoplies d’infirmières et des boites de tests à réaliser à la maison.

 

Ce fut malgré tout un beau Noël même si un grand père, un oncle et une tante plus âgés n’ont pu participer à la fête vu qu’on les avait enterrés avant qu’ils n’aient pu apporter leurs cadeaux sous le sapin. Pour eux le sapin était déjà devenu leur dernière demeure.

Depuis cette belle année de Noël, les dirigeants des grands pays ont organisé un sommet pour se féliciter d’avoir sauvé la fête dont tous les enfants rêvent.

À la COP 28, sur la photo, les présidents immortalisant les nouvelles décisions prises pour protéger la planète du réchauffement climatique, est présenté le nouveau Père Noël pour les années futures.

L’ancien Père Noël ayant fait valoir ses droits à la retraite, il sera remplacé les années paires par une Maman Noël et les années impaires par un robot humanoïde sans sexe, adieu les rennes responsables d’émissions de CO2, exit le traineau qui n’avait pas de capteurs solaires.

a5s1jb4.jpg

Elon MUSK a « offert » plusieurs millions de dollars pour sponsoriser cette journée universelle en mettant à disposition un TESLA-TRAINEAU en forme de fusée SPACE X qui permettra de livrer les jouets jusque sur la planète MARS car les martiens eux aussi ont droit au Père Noël.

 

Goriot



08/03/2024
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 472 autres membres