Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 4 – 2018 Les Mots de Montpellier

1 (220).jpg

Illustration : Aniezka Lorek

« Silhouette frêle, élégance décontractée, longue mèche blonde lui cachant les yeux qu’au hasard d’un mouvement de la tête ou dee la main on découvre las, tristes ou pétillants d'humour. »

 

Lui, généreux, attentif, l’écoutant se plaindre sans cesse de ses amis délétères, du percepteur qui vampirise ses comptes bancaires, etc.

 

Elle qui reprend : « ce sont des faibles. » Voilà ce qu’elle aime… Imposer ses idées, se moquer des lauriers de la gloire, toujours dans la fuite en avant.

 

Il l’espérait plus femme épanouie, pas si éprise de littérature. Quand elle lâche ses bouquins, il lui arrive d’être celle dont il est tombé amoureux. Particulièrement quand un tableau la fascine et que sa bouche charnue s’entrouvre. Dans ces rares moments, elle redevient une toute jeune femme. La beauté de l’œuvre la fragilise et elle laisse les larmes inonder son visage. Mais ces instants de grâce sont éphémères, d’ailleurs là voici de nouveau en colère.

 

Maridan 19/03/2018



21/03/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres