Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 4 - 2020 - Sujet 1

paris.jpeg

C’était une journée qui avait débuté comme les autres Maëlya s’était réveillée a 6 h, avait bu son café un peu trop amer, admiré le lever du soleil et prit sa douche après quelques étirements matinaux. Elle habitait Paris dans un chic appartement du 7e arrondissement, un 30 m² qu’elle avait fini par trouver trop grand, en dépit de Felix, son chat persan, qui le trouvait trop petit. Elle s’était dit qu’aujourd’hui serait différent des jours précédents, que la fin du confinement était proche et qu’elle pourrait enfin sortir prendre l’air et sentir le soleil chaud sur sa peau.

 chat.jpg

Dans la matinée, le soleil avait disparu laissant, place à des nuages ténébreux, une première goutte tomba et soudain, ce fut le déluge. Le temps maussade avait fait disparaître la bonne humeur de cette adolescente partie à Paris pour ces études. Elle avait quitté ses proches, ses amis, ses habitudes et s’était reconstruite ailleurs et pourtant ce jour-là le passé la rattrapa. Installée dans son sofa, elle se laissa bercer par le bruit du tonnerre. Les yeux fermés, emmitouflée  dans son plaid en laine, elle entendit Felix s’agiter à la fenêtre. Elle se leva et vit les éclairs qui  l’affolaient. Ces éclairs vaillants, semblables à des fractures lui rappelaient les blessures qu’elle avait enfouies en elle.

parisorage.jpg

Le manque de ses proches et l’isolement la rongeaient, mais elle n’avait pas le choix. « C’est pour ton bien » lui avaient dit ses parents lors de son départ. Son bien ? Elle n’en était plus si sûre. Elle était au plus mal et avait pour seule compagnie un chat plus occupé à s’évader qu’à  lui tenir compagnie. À nouveau, elle se roula en boule dans son plaid et laissa le temps défiler, à quoi bon se dit-elle."

 

Arrawyn

 



20/05/2020
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 243 autres membres