Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 4 - 2021 - sujet 2

IMG_20210320_222512.jpg

 

Le 5/10/1976 j' échangeais mon premier baiser avec celui qui  depuis partage ma vie. 

 

Lui a vu en moi une nymphe alors que je me croyais laide et sans charme. 

 

Il faut dire qu'à force d'entendre :

  • mais qu'est ce que j'ai fait au bon Dieu pour avoir une fille pareille ? 
  • Pleure, tu pisseras moins ! 

 

Je n'avais pas une très haute estime de moi. Quand on appuie sans cesse sur un enfant, en lui disant à quel point, il ne vaut rien, on lui enfonce dans le crâne des vérités qui n'en sont pas, mais qui feront de lui un handicapé de la vie. 

 

Cette enfance m'a pulvérisée et je vivais recroquevillée entre les hauts murs que j'avais érigés pour me protèger. Chaque matin, je prenais mon cartable sans rien dire et je filais à l'école. J'ai toujours gardé le sourire lorsque j'étais hors de la maison. Je jouais les boutes en train pour cacher mon mal être. 

 

Mon B. E. P. C. en poche, j'ai commencé des études artistiques au Lycée Auguste Renoir. J'ai adoré cette année d'études. Je commençais tout juste à déployer mes ailes lorsqu'un professeur me dit comprendre que sans parents fortunés, ces études ne me serviraient à rien. Ce fut le coup de grâce qui mit fin au dernier de mes rêves. 

 

Heureusement pour moi, un jour ou l'autre... bons ou mauvais... tous les souvenirs s'effacent. Ne reste que l'amour que l'on donne et celui que l'on reçoit. 

 

Maridan 20/03/2021

 



21/03/2021
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 290 autres membres