Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 6 - 2020 - sujet 4

 

L’anonymat ? Je le connais. Je l’aime même contrairement à ce qu’on peut penser. Être comme un bougeoir posé au milieu de la table à observer les personnes environnantes sans qu’elles fassent attention à moi, sans être limité par le regard des autres ; ça c’est un bonheur.

a6 - 2020 - s4.jpg

J’ai essayé, je vous le jure, d’être admis dans la société. Mais cela s’est avéré à chaque fois un choix à l’opposé du judicieux. Je fais donc preuve de lucidité et me suis résolu à rester dans l’ombre. Et devinez quoi ? Je suis toujours là, à sourire devant vous, malgré que vous ne me voyez pas.

Je vous le demande donc… qu’amène à notre vie le fait d’avoir des personnes faisant attention à nous, à part nous exposer à leur jugement même involontaire. Nous avons un corps, pas deux ou même plusieurs. Nous pouvons donc nous suffire à nous même, tel est ma devise.

 

Lona



11/03/2022
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 376 autres membres