Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 6 - 2021 - sujet 1

 a6s1.png

 

Le vieux camping-car des années quatre-vingt gémissait tant d'avoir à affronter le chemin de terre, qu'au vu de la jauge de température du moteur qui s'obstinait dangereusement à squatter la zone rouge, on avait fait le choix* de s'arrêter là un moment, dans ce dégagement de terrain qui avait dû servir autrefois à entreposer des grumes en attente de leur chargement. La forêt qui était proche montrait encore une plaie béante dans le rempart de sa lisière.

 

Certes, ce n'était pas par hasard que l'on s'était engagé à prendre ce raccourci vaguement proposé par la technologie dépassée d'un GPS désuet, et qui, au final, semblait mener au milieu de nulle part, sinon qu'à cet écrin* de verdure où l'on envisageait de passer la nuit.

 

– À la guerre* comme à la guerre, émit soudain Christine tout en gratifiant le beau Serge d'un de ses regards enjôleurs dont elle seule détenait la clé...

 

Il faut dire en passant que la jeune femme était représentative de sa propre énigme. Sauf qu'en guise de clé, si l'on met de côté celle qui établit le contact électrique du véhicule, chacun des deux garçons semblait ignorer le comportement qu'il convenait d'afficher pour décrypter l'autre conduisant au cœur de la belle : déjà que ce fichu GPS ayant probablement perdu la sienne, les faisait manifestement tourner en rond*!

Certes, l'endroit pouvait se prêter à augurer quelque charmante idée de tête* à tête... sauf qu'il s'agissait de trio et non de duo!

 

– Hé les gars, vous comptez rester longtemps vissés sur votre siège?

 

Il y a comme ça des moments qui constituent* autant d'occasions* pour flirter qu'ils génèrent de questions!

 

– Dites-moi, lança Gérard en guise de réponse : croyez-vous que notre décision de vivre trois jours en camping-car sans radio ni téléphone portable relevait vraiment de l'idée géniale ?

– D'autant que nous voici perdus en pleine "brousse" et qu'à priori il ne reste guère de gasoil dans le réservoir...

– Bah, lui répondit Christine, on n'a qu'à attendre*.

– Ah oui... mais attendre quoi ? On ne voit pas âme qui vive à la ronde !

– Quelqu'un peut me dire où trouver une carte et une boussole dans ce foutou vaisseau* à roulettes s'exclama le beau Serge qui s'était mis en tête de virer tous les coussins afin d'avoir accès aux coffres.

 

– Hum, osa néanmoins Christine : c'est un véhicule de location... pas une boutique de marinier.

 

– ça nous le savons lui répondirent de visu les deux garçons... et puis n'est-ce pas toi qui s'est occupée de la gestion*?

 

– Ben, les mecs, j'ai pensé à mettre de la bière dans le frigo.

 

– Alors dans ce cas...

 

 

 

[les mots à caser sont repérés par le signe*: Guerre, gestion, choix, tête, constituent, vaisseau, occasion, écrin, attendre, rond.)

 

Robert Henri

Découvrez mes blogs :

https://le-monde-merveilleux-de-lucien.blog4ever.com/

https://saperlotte.blog4ever.com/



22/04/2021
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 293 autres membres