Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 6 - 2022 - sujet 4

 

 

En Forêt

a6s4 2022.jpg

Sous la  sylve qui nous offre l’ombre de ses frondaisons c’est un concert de trilles, le coucou au loin nous informe de sa présence, le pivert cherche pitance sur un arbre, un écureuil facétieux court sur les branches des sapins.

 a6s4.png
Au bord des sentes se dressent fièrement les orchis, hôtels éphémères à scarabées.  Une multitude de fleurettes colorées et odorantes leur tiennent compagnie et font table d’hôte pour insectes butineurs.

a6s4b.png
 

Un petit ruisseau où viennent s’abreuver les habitants des lieux serpente entre les arbres. Une clairière nous invite au repos et à la méditation.

 

Au hasard de nos pas, on y croise  un vieux lavoir abandonné qui sert de  bassin de nage pour salamandre; si l’on fait silence on peut y entendre les rires et les cancans des lavandières d’antan. 

 

Enfoui sous la mousse un petit édifice de pierres sèches rappelle l’abri ancien du pâtre qui venait s’y réfugier par mauvais temps.

 

Cachés dans les taillis touffus une ruine vestige d’un bel édifice et murs écroulés  rappellent qu’il y avait autrefois dans cette forêt une présence humaine aujourd’hui juste habitée par le petit peuple de la forêt. 

 

C’est aussi le silence brisé par les moteurs pétaradants et le parfum du sous-bois couvert par celui de l’essence; la désolation et la colère à la vue des matelas éventrés, et autres détritus rouillés laissés là par des barbares assassins. 

 

Sur nos chemins le beau et le laid se côtoient, la laideur étant uniquement le fait de l’homme qui ne sait pas préserver cette beauté.

 

Pivoine



30/09/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 390 autres membres