Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 7 - 2019 - Eklablog

 

Je sortais de ma chambre à l’heure habituelle, pour me rendre à l’alimentation la plus proche où l’accueil est toujours sympathique. C’est ma priorité et la logique d’un dimanche matin quand on travaille toute la semaine. Je n’aime pas une organisation diffuse et chez moi, tout est bien programmé. Je garde en tête de nombreux souvenirs de mes parents qui vivaient au jour le jour, sans rien prévoir d’avance. Ma passion pour l’organisation de mes journées était à l’opposé de ce j’avais vécu dans mon enfance. Ma sœur qui logeant avec moi durant ces études, en était malade.

Résultat de recherche d'images pour "petits commerces et gilets jaunes"
En passant devant le kiosque à journaux je fus attiré par une image folle de la principale avenue de mon quartier et je décidais d’y faire un détour avant de passer à l’alimentation ; quelle horreur, dans la rue, le chaos était indescriptible. Je n’ai aucune passion pour les gens qui nous gouvernent, encore moins pour ceux qui cassent tout dans la ville. Ce ne sont pas eux qui paieront les dégâts, mais nos impôts. Je suis rentré dégoûté de ce carnage, oubliant de faire mes courses. J’avais même les larmes aux yeux. Quel gâchis.

 

Daniel Chaton

 

Découvrez les autres textes de Daniel ici :   http://chatondaniel.eklablog.com/atelier-maridan-n-7-2019-a161279924

 

Le défi de Maridan chez Eklablog ici :  Atelier N° 7



28/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres