Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 8 - 2020 - sujet 1b

jolie dame.jpg

Vie de femme

 

Elle avait sur le visage de jolies rides sereines

Qui peuvent parfois laisser paraitre une amertume

Et qui sont si souvent le signe de l’écume

D’un plaisir non feint et de joies souterraines.

 

Elle avait donc vécu mille vies sans doute

Délaissant dédaigneuse l’excitation sauvage

Vivant intensément les parfois quelques hommages

Dont elle était l’objet encore qu’elle les redoute.

 

Plaisir et tendresse avaient été toujours

Sa conduite de vie avec le genre humain

Persuadée qu’un jour et peut être demain

On dessinerait déjà les harmonieux contours

 

D’un monde débarrassé du quiproquo des lâches

Qui pensent pour autrui et surtout pour eux-mêmes

Qui forgent un futur sans esprit ni poèmes

Sans amour sans ami  sans véritables attaches.

 

Soufflant sur les fumées de ses brûlots d’antan

D’une jeunesse en fuite qui a forgé son être

Elle sait désormais que demain est peut-être

Une fin de saison, une fin de printemps.

 

François



10/05/2020
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 226 autres membres