Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 6 - 2020 - sujet 2

a6s2.jpg

 

J’aurai tout imaginé pour toi, une longue et belle traversée tranquille

Ta vie me paraissait facile

Que je n’atteigne pas la rive me paraissait possible

Tout imaginé, mais pas ça !

 

J’aurai surtout pu te retenir, être la main tendue, être Dieu pour te sauver

Etre le trottoir sur lequel tu t’es effondré

J’aurai tant voulu garder noué ce fil d’argent, mon frère, mon âme-frère

Entendre encore tes paroles sincères, ton regard lumineux, ton fougueux caractère

Mais pas ça !

 

J’aurai même préféré une bonne rupture mais te savoir vivant

Ne plus frissonner sous mon pull, briser ce silence déchirant

J’aurai tant aimé pardonner la violence, mais seule la colère impose sa présence

Imaginer courir au quatre vents, courir sans m’arrêter combattre ton absence

Tout imaginé, mais pas ça !

L'absence de Jean-Jacques Goldman /  ICI



10/05/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 242 autres membres