Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 9 - 2021 - sujet 4 photo 5

a9s4.png

 

Quand l'anneau brûle son doigt

Que le sommeil se refuse

Que l'obscurité 

Tisse sa toile dans le cœur

 Je suis le visage

Dansant sous les paupières

Qui comble son ennui

Quand le train-train de la vie 

Règne dans l’ âme

Que le manque se réclame

Dans le cœur

Je suis le visage                                                                                                                  

De l'interdit

Qui se joue du désir                                            

Quand le silence de la nuit retombe

Que les lèvres remuent                                                                                           

Le prénom qu’on ne prononce  

Que dans le cœur                                                             

Je suis le visage

De l'amitié et de l'envie                                                                                                        

Rythmant les nuits  

 

Karima



29/05/2021
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 296 autres membres