Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 9 - 2024 - Sujet 1, 2a et 2b,

Sujet 1

a9s1.jpg

 

C’est une nuit sans lune, la tempête dehors fait rage, le vent est si puissant qu’il apporte le hurlement des loups dans la proche forêt et fait craquer toute la structure de la maison.

La servante réveillée en sursaut par de lugubres gémissements, met sur elle sa combinaison puis à la lumière d’une bougie : les plombs ayant sauté, se dirige vers les escaliers. La rampe est vielle, endommagée, elle peut s’écrouler à tous moments.

Elle se penche et aperçoit aux pieds de ces derniers un corps de géant de prime abord estropié.

Son coeur s’emballe, elle a du mal à respirer, quand soudain elle entend les pleurs des enfants de ses maîtres réfugiés dans leur chambre. Elle se précipite vers eux, les invite à la suivre pour regagner sa propre chambre et s’y enfermer à double tour dans l’attente des secours qu’elle a appelés.

Le courant revenu en même temps que l’arrivée des secours, ils purent sortir de la chambre et constater que ce qu’elle avait pris pour un géant estropié n’était que la vieille armure qui était tombée et brisée dans sa chute. Quand aux gémissements c’était ceux poussés par le vent à travers les serrures et les fenêtres.

Tout est bien qui finit bien, ils purent retourner se coucher sans crainte.

 

Sujet 2b

 

 

Portrait de Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo, dit La  Joconde ou Monna Lisa - Louvre Collections

Enfin tout va bien dans le meilleur des mondes

 

Enfin les politiques ont pu tuer la bête immonde

 

Enfin les messages de paix et de solidarité abondent

 

Enfin la Terre malgré les bouleversements est toujours ronde

 

Enfin les peuples sont réunis, plus de frondes

 

Enfin nous pouvons afficher le même sourire que la Joconde

 

Sujet 4

 

a9s4b.jpeg

Messieurs qu’on nomme grands, vous qui n’avez de cesse de nous demander de faire des économies, commencez donc par balayer devant votre porte.

 

Si je peux me permettre, je vous donnerais bien volontiers 5 propositions afin de les réaliser.

 

  1. Révisez la constitution : supprimez les avantages dont bénéficient à vie les anciens présidents de la république, voiture avec chauffeur, gardes du corps, sans compter ceux que nous ignorons.
  2. Faire comme dans certains pays proche de nous où les ministres se déplacent en transport en commun.
  3. Supprimez les primes de tous ces parlementaires absents lors de réunions importantes, diminuez leur nombre du personnel à leur disposition.
  4. Diminuez tout ce luxe qui vous entoure et nous donne le tournis.
  5. Évitez la fuite des cerveaux qui s’exilent à l’étranger en leur donnant les moyens nécessaire à leurs recherches.

 a9s4.png

Romantini

 

 



27/05/2024
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 468 autres membres