Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

L'atelier 25 d'Arlette

illustration :  http://www.programme-tv.net/cinema/4104950-suicide-club/

 

À voir la trogne figée du policier, elle devinait une volonté d’acier. Ce gars-là irait au bout de ses certitudes, même s’il se trompait. Et dans le cas présent c’était le cas. Ses yeux bleus azur avaient de quoi vous glacer le sang. Pas la moindre trace d’humanité dans le regard de cet homme !

 

Elle enjamba le rebord du toit. L’affrontement qui les avait opposés allait se finir ici. Huit jours que son amour avait été assassiné et ce crétin avait décidé que c’était elle. Il pouvait bien afficher ses certitudes avec aplomb, elle s’en moquait. De toute façon, elle n’avait plus le goût de vivre. Basculer dans le vide serait une délivrance. Elle regarda le ciel s’embraser une dernière fois puis elle affronta les yeux de glace.

 

-         Vous vouliez me dévorer pour satisfaire vos ambitions. Vous êtes un minable incompétent. Je me moque de vos certitudes. Un jour, vous prendrez le temps de faire votre travail de manière propre et sérieuse et alors vous porterez le poids de ma mort.

 

Il tenta de la retenir, en vain. Elle plongea et retrouva son amour qui l’attendait.

 

Maridan 19/10/2017

 

 

Découvrez le blog d'  Arlette atelier 25



19/10/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 113 autres membres