Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

L'atelier du 7/10/2014

Courage, concentration, réflexion, ne pas se laisser aller à la fatigue.

Son métier est stressant.

On exige d’elle compétence, patience, écoute et bonne humeur aussi.

Pas le droit à l’erreur.

Surtout garder les yeux ouverts, malgré l’épuisement, malgré l’heure tardive.

Bientôt la fin de la garde, le repos bien mérité.

Bientôt la délivrance, avant de recommencer.

 


 

 

Un été au début du 20ème siècle

Les champs de blé ondulent sous la brise.

Le soleil, la chaleur et le chant des cigales.

Dernier jour de moisson, tout le monde s’active.

Jupes longues et chapeaux de paille, les femmes manient la fourche.

Le travail est pénible, les mains sont douloureuses, on ne se parle pas.

On souffle, on souffre, on transpire.

Ce soir la simple certitude d’une bonne récolte, pour affronter l’hiver à l’abri du besoin.

 

Un été au début du 20ème siècle

Le champ de courses attire la foule.

Le soleil, la chaleur et les hennissements.

Le moment des paris, les spectateurs s’impatientent.

Robes longues et crinolines, redingotes et hauts de forme, l’élégance est de mise.

Lancés sur la piste, les chevaux soufflent, souffrent, transpirent.

Pour le plaisir des spectateurs.

Ce soir un homme riche sera un peu plus riche, peut-être……

 

 

Sacha 7/10/2014



09/10/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres