Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Un départ de trop

femme-battue.jpg


Le soleil lui brule les yeux. Ils sont rougis par les larmes. Où va t'elle ? Elle ne sait pas. Elle ne sait plus. Elle est meurtrie dans sa chair. Elle a perdu sa dignité.
Elle marche difficilement. Son bas ventre bafoué l'empêche de presser le pas.  Ses bras et ses cotes sont douloureux. Ses cheveux sont épars. Ses joues commencent déjà à enfler. Les coups de son mari l'ont humiliée dans sa chair. Elle tremble de tous ses membres.
Elle a peur. Elle est accablée. Elle a honte. Que d'émotions ! Que des  idées morbides qui s'entremêlent dans sa tête. Elle a aimé celui qu'elle craint par dessous tout. Ceci malgré toutes ces années noires, couleur de ses mots . Elle ne l'aime plus. Ceci aussi a été l'effet déclencheur de son départ.

Tiens, la bouche de métro. Elle s'y engouffre. Arrivée à l'association "La maison bleue", elle est accueillie très chaleureusement. Le cauchemar se termine. Des rêves, elle n'en a plus. De l'espoir, on va lui en donner.

 

Linda 7/10/2014



12/10/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres