Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 16 - 2021 - sujet 1

 

LANGRES

 

L’automne est là, plus d’enfant, les nôtres sont grands. Nous décidons de repartir avec notre van Nicolaure. Le chat Léo est aussi du voyage.

Notre interrogation concernant la destination est de courte durée : ce sera Langres, la cité natale de Diderot !

Joyeusement, Nicolaure s’élance sur la route et finit son voyage face aux majestueux remparts de Langres. Il arrive chez Agnès, propriétaire d’un ancien moulin, une des curiosités du village, et se gare derrière le potager.

Cette pétulante cinquantenaire est une amie des chats et héberge dix compagnons à 4 pattes. Léo tente de s’imposer mais provoque très rapidement la colère des chats dominants, tout penaud il se réfugie sous le van.

Agnès vit avec son frère Maxime dans cette demeure familiale. Pour pouvoir financer certains travaux de rénovation, ils louent une partie de leur maison et le bout de leur propriété.

Ils nous ont concocté un délicieux repas composé de légumes croquants à souhait provenant directement du jardin.

Nous voulons sans attendre profiter de l’après-midi pour découvrir cette jolie cité. Nous franchissons la Porte des Moulins qui est la plus altière des 7 portes perçant l’enceinte. Nous grimpons et parcourons les 4 kilomètres de chemin de ronde ceinturant la ville. Le panorama est incroyable sur la vallée de la Bonnelle et les 4 lacs. Le centre se compose de rues étroites bordées de vieilles maisons, certaines de style renaissance, et débouche sur de jolies places comme celle où trône la statue de l’illustre philosophe Denis Diderot.

 

Le soir venu, nous rentrons au moulin où nos hôtes nous attendent devant un bon feu de cheminée. Nous découvrons le fromage de la région, le Langres, fromage à pâte molle de couleur jaune orangé très crémeux.

Maxime nous raconte l’histoire de leur église.

la fete du quemeu a14.jpg

« Notre petite église est le cœur du faubourg et nous avons fondé l’association « les amis de Notre Dame de Brévoines » pour pouvoir la restaurer. Pour financer les travaux, nous organisons chaque année « la féte du Quemeu » où nous vendons une centaine de tartes traditionnelles salées ou sucrées à base de fromage frais de Langres.

tarte au larges.jpg

Nous avons également retroussé nos manches pour les travaux et également grâce aux aides de la ville, nous avons pu sauver cet édifice. Vingt ans plus tard, notre petite église rayonne de fierté et beauté.

Je vous emmènerai dès demain la visiter. »

 

La Reinette

 

Découvrez le blog de  : La Reinette



25/10/2021
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres