Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 4 - 2022 - sujet 5

 ClaudineL A4S1UKRAINE_POLOGNE.jpg

 

Pourquoi ?

 

Un  enfant  sur le  dos de son père s' énerve. Il  est âgé de trois ans.  Il  parle ukrainien  la  langue de ses ancêtres ,  de son pays  et  de sa ville.

 

Son  père est pressé,  il  boite  en marchant avec sa canne,  il sait qu'il ne doit pas  se retourner,  le  danger  est dans sa ville.  Des membres de sa famille sont morts, d'autres sont  blessés.

 

Cet  homme âgé  de 40  ans, est  costaud, malgré  son handicap. Il peut porter cet  enfant  encore longtemps, mais il  ne peut lui répondre .

 

Papa pourquoi  je ne peux pas courir, marcher par terre ?

 

Pourquoi, je ne peux pas voir mes copains ?

 

Papa je veux jouer, m' amuser ! Laisse moi  descendre !

 

Sa  femme  est derrière, elle traine les valises avec un gros sac, elle a l'air fatiguée.

 

La  fille aînée suit d'un  air  décidé, elle  traine  une  valise, elle aussi. Sa mère  avec Elle ont  rassemblé tout ce qu'elles ont pu sauver des bombardements. Les cheveux lâchés,  la  Maman  âgée,  elle  aussi, d'une quarantaine d'années, est encore  belle. Elle porte un pullover sombre avec un anorak noir, la jeune fille est  blonde ses cheveux sont  en queue de  cheval, elle n'est âgée que  d'une quinzaine  d'années et se réchauffe avec une grosse écharpe blanche sur  son anorak rose  clair,  il  fait  froid.

 

¨Pourquoi  ces  hommes  avec  des fusils,  Papa ?"


Pourquoi je ne suis pas avec Maman ?

 

Je  veux  rentrer moi, j'ai froid, j'ai faim.

 

Et  les voitures elles vont où ?

 

Pourquoi nous on  marche,  notre  voiture elle est où  ?

 Claudine L S1bA.jpg

 

L'homme  soupire, la voiture il  a du l'abandonner à cause des bombardements

 

Il  espère  que le passage  est possible, ils ont promis  des les laisser passer !

 

Il  pense à tout  ce qu'il laisse  derrière lui et il soupire encore.

 

Il  ne  fait qu'accompagner sa famille jusqu'à la frontière polonaise  et il a peur de ne pas y arriver.

 

Il  sait que ses compagnons d'armes ont besoin de lui, il veut défendre son pays, sa ville, la terre de ses ancêtres. Les russes  veulent tout envahir, ils ont envahi la Crimée, la Moldavie et ils veulent l'Ukraine. Qui va pouvoir les arrêter si ce ne sont les ukrainiens avec l'aide de l'Europe ?

 

Il a mal au coeur cet homme, il est angoissé, quel avenir pour mes enfants pense t-il !

 

Papa je veux marcher à côté de toi !

 

Papa  je suis grand !

 

Et  les voitures elles vont où ?

 

Ils  vont où  tous  ces  gens  ?

 

Je  veux jouer avec ma soeur !  Et  mon  petit chat il est où ?

 

Au  loin, l'homme  sait qu'une ONG  les attend  avec  des abris  et des vivres

 

Il  faut marcher encore et encore et ils pourront  se reposer. Ensuite ce sera la frontière et il faudra  se séparer !

 

Enfin  ils  arrivent, l'enfant peut enfin aller près de sa mère et de sa soeur. Les bénévoles  de l'ONG les  accueillent avec un bon café, et un chocolat chaud  pour les enfants.

 

Le père embrasse son fils , sa fille  et sa femme. 

 

"Je suis fière de vous leur dit-il, vous avez été courageux !" 

 

Mon fils  c'est la guerre, il faut que Papa  défende son pays,  pour qu'un jour tu puisses retourner à la maison, dans notre ville. Tu  sais que j'ai un travail en Ukraine, tu connais la boulangerie,  je veux retrouver mon travail bientôt. Peut être que je vais retrouver le chat, je vais retourner à la maison, tu sais pour me battre contre les méchants.

 

Papa !  Pourquoi  la  guerre  ?

 

"Ma  chère femme,  je vais vous accompagner jusqu'à  la  frontière polonaise,  nous  avons  des amis là bas  et tu as tes cousins, ils vont vous accueillir, il n'y a pas d'autres solutions. "

 

La femme répond : J'aimerais t'accompagner mon chéri, nous ne nous sommes jamais  séparés. J'ai peur que  tu sois tué !  Reste  avec nous et viens en Pologne, tu boites, ils comprendront que tu m'accompagnes !

 

L'homme : Non , ma chérie, courage, et reposons nous, la frontière  est  encore un peu loin, nous allons y  arriver !

 

Le  couchage  de la famille est organisé sous une tente, après un bon repas  de légumes et de viandes grillées. Le lendemain tous les quatre repartent et la Maman a le coeur gros.

 

Arrivés à la frontière , des polonais reçoivent les  ukrainiens chaleureusement, le Papa  dit au-revoir à  sa famille. La jeune fille pleure, son  petit copain est resté au pays  et maintenant son père repart.  Tout s' écroule autour d'elle, elle voulait fuir la guerre, mais elle a peur pour les siens.

 

La Maman malgré son envie de pleurer se contrôle, il faut y aller, des polonais l'aident pour les valises et le sac, elle prend son fils dans ses bras.

 

Les cousins découvrent parmi les réfugiés, notre famille entrain de se réchauffer dans une  brasserie.  Ils  s'embrassent et réchauffent le petit garçon  leur maison n'est pas trop loin, il va falloir monter  dans la voiture. 

 

Le père  est pressé  de  retrouver ses camarades, la  résistance devant l'ennemi est difficile mais existe encore.  Il sait qu'il n'est pas seul et sa famille est en sécurité,  c'est tellement important pour lui!

 

L'amour et la justice vont  gagner sur la haine et  la folie meurtrière !  Délivre nous du mal Seigneur se  répète l'homme  tout en marchant  vers  ses frères de combat !

 

Claudine L

 

 



20/03/2022
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres