Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 11 - 2023 - Sujet 4

Le  Bonheur

 

Depuis des lustres, je suis enraciné dans cette terre aride et désertique. Du haut de mon belvédère, je contemple la vallée enserrée au pied de ces majestueuses montagnes couronnées de neiges éternelles. 

Au rythme des saisons je contemple les troupeaux dans les alpages, les premiers flocons annonciateurs d'un hiver rude puis le renouveau de la nature. C'est un cycle immuable et pourtant unique.

Depuis des millénaires j'assiste à ce spectacle, j'y assisterai sans doute encore pour des milliers d’années. Je suis ce roc acéré qui surplombe la vallée. Je suis ce témoin pétrifié, transcendé par cette harmonie. Mes amis, je vis le bonheur à l’état pur !

 

 a11s4.jpg

 

Coucou ! Est-ce que vous me voyez ? Le « PIC », lui, m'ignore, il est trop absorbé dans sa contemplation millénaire. Pourtant, chaque année, au printemps, je renais de mes cendres. Bien à l’abri, je pousse à son pied . Je suis l'humble bouton d'or. Insignifiant, éphémère, je dois me contenter d'aimer les plaisirs simples : la douceur d'une brise d'été sur ma corolle, le chatouillement des pattes d'une abeille qui butine mon pollen, la goutte de rosée au petit matin. Ma vie est trop courte. Mes plaisirs, mes joies, je dois les puiser dans l’instantané. C'est ma vision du bonheur.

a11s4c.jpg

Moi, je suis Pluto, un superbe berger des cannes c'est à dire un magnifique « bâtard ». Normalement j'aurais dû mourir sur le bas-côté de la route. Léo m'a ramassé, soigné. Et depuis, nous ne nous quittons plus. J'ai du mal à comprendre pourquoi chaque année nous grimpons sur cette montagne. Il dit que c'est le plus bel endroit, que l'air y est plus pur, et que les fleurs sont à nulles autres pareilles. Pour moi ce rocher est identique à celui d'à côté, quant aux fleurs, je ne vois pas ce qu'il leur trouve.

Mais Léo c'est mon soleil. Depuis que nous sommes ensemble, nous partageons tout, les joies, les peines. Ses copains le charrient souvent :

« Tu es ridicule, arrête de parler à ce chien comme à un humain ! »

Ils ne peuvent pas comprendre. Pourquoi le bonheur ne serait pas ce lien qui nous unit, cette connexion partagée au-delà de nos différences ?

 a11s4b.jpg

 

Occitania



24/07/2023
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 465 autres membres