Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 5 - 2021 - sujet 4

 

 

 D.png

Doux délires de déesse…

 

 

Dis-donc Didon dodue, dîner, danser doivent devenir destin délibérément décidé !

Donc dès demain Didon dodue dormira dehors devenant danseuse du désert des dolomites. Danse drôlement débridée du « derrière » devant des douairières dominantes !

Danse donc divine Didon !

Devient déesse déhanchée dandinant d’un « derrière » divinement développé !

Danse donc divine Didon devenue diablement désirable d’un « devant » demi dénudé, drôlement délicat !

Dis- donc divine Didon, des dieux déchainés dédiront douces dédicaces devinant « derrière » délicatement dodu dans drapés délicats.

Danses donc divine Didon !

Dorénavant, déesses doyennes détestables donnèrent dur destin à Didon, décidées dés Didon disparue de devenir définitivement déesses dirigeantes.

Décidément, Didon devinant déesses durement déterminées dans destruction décidée, devait disparaître.

Douleur de Didon ! Destin de Damoclès ?

 

Dis-donc divine Didon déclara délicatement Divin Dieu d’amour :

—  Divises ! divises ! divises davantage dieux, déesses ! dès demain Didon dominera !

 

Didon déguisée, déballa dithyrambiques discours de débauches, détaillant diverses démesures des Divins devant décider des désirs des drôles de Dames.

Dites déclarations dévastèrent durablement, déjouèrent diaboliques desseins des diablesses débinées.

Déesses déboussolées, démasquées, durent débarquer dare-dare des domaines divins.

 

Dés débauchées disparues, Didon donna de délicieux dîners dansants, déborda de doux délires, dorlotant doucement Divin Dieu d’amour.

 

Kika

 



04/04/2021
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 314 autres membres