Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier - 1 – 2019 - Sujets 1 et 2

DSC03433.JPG

Sujets 1 et 2

 

Le téléphone vient de sonner, la petite Clémence s'est réveillée. Ses yeux se posent sur la fresque murale qui représente le père noël entouré de ses amis les animaux et à ses pieds des tas de cadeaux. Elle ne quitte pas l'image des yeux. Toutes ces jolies couleurs lui plaisent beaucoup.

Maman a pris le téléphone et elle écoute son interlocuteur en faisant de grands gestes. Papa lui tend son répertoire en bougonnant. Pour une soirée de Noël c'est réussi. Depuis deux heures, elle ne cesse d'être appelée par les uns et les autres. Tout d'abord, il y a eu les copines du loto. Après c'est sa mère qui a appelé pour dire qu'elle ne trouvait pas ses bijoux et qu'elle ne viendrait pas sans.

Lui, il commence à en avoir plein les bottes. Il sort son agenda de sa poche et voit que le spectacle qu'il a réservé pour cette soirée commence dans une heure et sa femme n'est toujours pas prête !

Pendant que ces deux là se fixent avec des yeux de chiens battus, Clémence s'est emparée de l'aérosol des WC qui traînait sur la table et la voilà qui appuie sur le bouton. Une odeur de lavande se répand dans le salon et sa mère pousse des cris d'orfraie en incendiant son père qui reste médusé.

«  Tu n'as qu'à lâcher ce maudit téléphone, tu y as passé toute la soirée ! »

Dégoûté, il ôte ses chaussures, dénoue sa cravate et sort une bouteille de whisky.

  • «  Si tu commences comme cela, tu ne seras pas capable d'apprécier la pièce ! »
  • « Tu parles d'une pièce, « la matrice de sa mère », rien que le titre me donne envie de partir en courant, Je n'ai pris cette réservation que pour te faire plaisir et le plaisir, crois-moi, à une heure du début, il est bien loin. »
  • « De toutes façon toi, mis à part tes imprimantes et tes ordinateurs, il n'y a pas moyen de t'intéresser à quelque chose,,, »

Clémence se moque bien du courroux de ses parents. Elle, elle s'imagine avec le père Noël en train de distribuer ses cadeaux aux enfants.

Lentement, elle s'approche du mur et caresse la barbe de papa Noël, chuchote des mots doux au faon, au renne, aux oiseaux et aux lapins et il lui semble bien que tout ce joli monde lui répond de ne pas s'en faire, car ce soir c'est Noël et quand le jour se lèvera, le Père Noël aura pris soin d'elle.

Alors la petiote se couche sur le canapé devant le sapin et elle s'endort, Elle n'a pas entendu ses parents sortir, pas plus qu'elle ne les a vu revenir. Sa nounou a pris soin d'elle et au matin, ses yeux émerveillés ont découvert les jolis paquets qui n'attendaient plus qu'elle.

Maridan 4/01/2019



04/01/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres