Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 1 - 2021 - sujet 1

 

Tous à lire

 a1s1.jpg

  • Augusto ! Les tracts de propagande pour le Parti de Lire sont-ils prêts ?
  • Pas tout à fait Mélina. La presse vient encore une fois de tomber en panne ! Il va nous manquer des pièces de rechange. On est sur le coup !
  • Comment ça « On est sur le coup ? ». Tous nos habitués sont dans les starting-blocks ! Ils ont déjà réuni les livres nécessaires à notre prochaine rencontre. Si nous ne sommes pas capables de diffuser la date et le lieu à temps, à ce rythme, toutes les chaises resteront vides !
  • Mais non, ne t’inquiète pas. Tout le monde est en train d’activer son réseau. On va bientôt être en mesure de te livrer une presse toute neuve sur un plateau. Il n’y aura pas de retard !
  •  Tout va toujours très bien avec toi Augusto, même quand la situation est désespérée ! Certains de nos lecteurs habitent quand même dans des zones ravitaillées par les corbeaux. Va-t-il falloir que j’invoque Saint Jean Porte Latine[1] ?

 

Mélina apprécie Augusto, son fidèle compagnon de route et d’aventures livresques depuis des années. Quand elle l’entend, puis le voit débouler à l’Atelier, sur sa Vespa® proprette, avec ses cheveux ébouriffés en touffe d’herbe quand il retire son casque, elle fond comme une glace en plein soleil. Mais elle sait aussi se montrer ferme quand il le faut, car sa fidélité en toute circonstance n’a d’égale que sa fâcheuse tendance à traiter des sujets importants de façon parfois trop légère.

 

La tournée Dé(s)Lire a débuté voici deux mois, l’Estafette Tube Citroën sillonne les campagnes à la rencontre de ses abonnés du club de lecture ambulant, et il n’est pas question de rater une seule date. Le visage de Mélina se rembrunit… Jamais elle n’a failli à sa mission de rendre le livre accessible à tous… Augusto la regarde, tremblant de tout son squelette de rugbyman en retraite à l’idée de décevoir son amie. Il pose timidement une main sur son bras, et lui dit : « Ne t’inquiète pas Mélina. La prochaine séance de lecture partagée aura bien lieu, dussé-je remettre moi-même chaque tract en main propre. Le goût de lire n’aura pas un goût amer, ni cette fois-ci, ni jamais. »

Mélina lui sourit, elle sait déjà que des pages se tourneront bientôt dans un petit coin de campagne.

 

© Ouvrez les Guillemets - 15.03.2021



[1] Saint Jean Porte Latine : Saint patron des imprimeurs et des typographes



20/03/2021
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 301 autres membres