Les mots de Montpellier

Les mots de Montpellier

Atelier 18 - 2019 - Sujets 1 - 4

Sujet N°1 – Écrire à partir des photos du château d’Amboise

 DSCN0191.JPG

 Amour caché… en acrostiche

 

R evenu séant près de votre illustre demeure

E mportant trois de mes tableaux, dont la Joconde

N eige tombant sur l’étang et dans les méandres de mon âme

D ebout, nez au vent sous la ramure de ce cèdre majestueux

E spère, quand l’arbre qui m’inspire tant de sentiments,

Z énitude, amour géant, allégresse et frissons, que…

 DSCN0318.JPG

V ous accepterez de nous donner la chance d’une tendre rencontre.

O ublieux du monde et de ces « parlautour », nous parlerons d’avenir

U nis par la même passion de découvrir l’unique et l’universel

S errant nos mains, les joues rosies, nous nous regarderons.

 

C her ami, je loue et vénère la beauté de votre visage

E bloui par la lumière du soir, et la vie inondant votre sourire

 

S ire François, notre entente dépasse les lois du cœur

urdissant un attachement sans nul autre pareil

I ci, en Touraine, sincèrement lié à cette terre et à son maître

R esterai pour toujours votre tendre et dévoué Léonard

 

 

La paternité de cet exercice si particulier, de cacher un message secret à la fois en début de chaque vers et dans le corps de texte semble être attribué à Alfred de Musset et George Sand. En effet, la légende veut que les deux amants s’adressassent des messages enflammés de cette façon.

 

© Ouvrez les Guillemets 63 – 05.12.19

 

 Sujet N°4 – Logo-rallye

 

Histoire bretonne

 

 Bécassine.jpg

 

Je m’appelle Annaïck Labornez

 

Savez-vous où je suis née ?

 

Au bout de la lande du Père Éric

 

Dans la petite maison de briques

 

Juste à côté du grand menhir.

 

 

 

C’était jour de fête, jour de crêpes

 

Le phare défiait les prémisses d’une tempête

 

La mer agitée et furibonde faisait le gros dos

 

Faisant valser sans ménagement le bateau

 

De Jack Redoutable, perlier hors norme

 

 

 

Au village venteux de Clocher-les-Bécasse

 

L’arrivée d’un bébé, tout comme en Alsace,

 

Fait chanter et danser mesdames les cigognes

 

Qui commencent alors leur longue besogne

 

En composant un trousseau pour l’enfant.

 

clocher les bécasses.jpg
 

 

Dans l’Océan atlantique caressant les falaises

 

Les vagues exultent en soupirant d’aise.

 

La tempête s’éloigne, suivant le chemin de l’équinoxe

 

Les vieux se réchauffent les mains autour d’un Viandox

 

Un jeu de cartes est sorti d’une mallette en bois

 

 

 

Des années plus tard, loin de s’enfermer dans une forteresse

 

Longue robe verte et coiffe cachant ses tresses

 

La petite Annaïck est devenue la grande Bécassine

 

Et confectionne dans le secret de sa cuisine

 

Des kouign amann pour un étonnant marin dénommé Popeye

 

 

 

L’amour a touché son cœur, tel une électrode

 

Déclenchant de multiples étincelles aux senteurs d’iode.

 

 

 

 

 

© Ouvrez les Guillemets 63 – 05.12.19

 



09/12/2019
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres