Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 1 - 2021 - sujet 4

 

a2Cisse.jpg

 

EGAREMENTS AU FIL DE L’EAU

 

Les brumes de l’aurore flottaient, suspendues

En fines gouttelettes,aux boucles retenues

De ce cher Honoré; sur la Cisse,il voguait

Et ramant en silence, souvent il rêvait,

A sa dame de trente ans qui le prit pour amant.

La fraîcheur du matin le faisait frissonner.

L’embarcation légère, frôlant les nymphéas,

Se glissait en silence.Une larme coulait

Sur sa joue ravinée, témoin des aléas,

Des chagrins et des joies, quand il fut son amant.

Le sourire de Julie,sa belle épanouie,

Ravissait Honoré de tant de volupté,

Quand sans remords, au fil de l’eau, elle se donnait.

Tout au long du rivage, ils contemplaient

réjouis,Les ailes des moulins qui berçaient les amants

Ils croisaient à Vouvray, la belle confluence,

S’enivraient au passage, d’une délectation

Généreuse et fruitée qui leur fouettait les sens.

S’abandonnant encore, ils perdaient la raison.

D’ailleurs, pourquoi raison garder pour des amants ?

 

Kika

 


24/02/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 314 autres membres