Maridan-Gyres

Maridan-Gyres

Atelier 1 - 2024 - Sujet 1

 

 

Utilisation des mots :

Bagnaudasser : flâner

Cananas : fruit granulé orangé

Esgourder : écouter

Crocodino : un animal mélange dinosaure – pour le corps – et crocodile – pour la tête et la queue

Croquinette : une petite fille mignonne à croquer

 

 

La porte de sa chambre venait juste de se refermer, à la lueur de la veilleuse Prune tourna sa tête vers la table de nuit ou le livre était resté ouvert.

Doucement elle chuchota :

 

« Tu es là ? »

« Oui » lui répondit une petite voix fluette avant qu’une petite tête d’Elfiette sorte de la page de droite bientôt suivie par le corps – le tout ne mesurant pas plus de 5 cm.

« Bonjour Lili, tu m’emmènes où ce soir? »

« Tu sais, il fait bientôt nuit, on pourrait juste papoter un peu dans ta chambre?»

« Tu m’as promis de m’emmener dans la forêt enchantée voir la cabane de Zélie la sorcière »

« Elle n’est pas gentille comme je te l’ai dit tu sais, j’ai embelli un peu les choses».

« On sera prudentes et je suis grande, j’ai 7 ans, toi aussi, ça fait 14 à nous deux et on est malignes.

Maman dit toujours que je suis une adorable croquinette. »

« Justement si on rencontre le loup ! «

« Mais c’est dans le petit chaperon rouge ! Et toi, tu te promènes bien toute seule?»

« Maman ne le sait pas, je suis sortie par la fenêtre de ma chambre et j’ai l’habitude . Bon d’accord, on y va mais je te ramène bien vite ! »

« Super »

« Chut, ta maman va revenir. »

 2024 Lostris.png
Lili prend la main de Prune et hop les voilà toutes deux à Bagdaunasser dans le livre. Effectivement, la nuit commence à tomber et les arbres déploient sur le sol des silhouettes un peu effrayantes. Elle sent la main de Prune trembler légèrement dans la sienne et lui demande si elle veut rentrer. La petite fille qui a sa fierté lui assure que ça va.

Elles cheminent l’une derrière l’autre sur le sentier étroit entre les arbres qui se densifient et Lili lui conseille de ne pas s’enhardir en sortant du chemin balisé par les petites lucilielles – sorte de lucioles – disséminées tout du long, lui indiquant que cela pourrait être dangereux.

 

« Il ne faut pas s’approcher trop près de la maison de Zélie, elle a mis des protections invisibles et elle peut déceler notre présence. Elle a la capacité de se transformer en animal ou en une autre personne, on ne connaît d’ailleurs pas sa forme exacte. »

« Elle n’enlève pas les enfants ? « demande Prune d’une petite voix légèrement tremblotante.

« En principe non, mais il paraîtrait que pour conserver la vie éternelle et sa beauté, elle prépare un élixir qui requiert des ingrédients très rares dont du sang de dragon et de crocodino ».

« C’est quoi un crocodino ? »

« Un animal aussi gros qu’un dragon pour le corps mais dont la queue et la têtes s’apparentent à celle d’un crocodile».

 

La petite fille trouvait tout de même bizarre le vocabulaire employé par son amie, elle entendait souvent les grandes personnes parler ainsi et de la part de Lili c’était inaccoutumé en même temps son amie aimait beaucoup lire et était très curieuse et éveillée.

 

Prune vêtue de sa seule chemise de nuit commençait à avoir un peu froid et la nuit, les bruits inaccoutumés – branches qui craquent, stridulations des insectes, hululement des oiseaux... l’effrayaient un peu, beaucoup mais elle ne l’aurait pas dit pour rien au mode ! Après tout, elle était une petite fille courageuse.

 

 « T’inquiètes, je vais te faire goûter un cananas – ça régule et adapte la température du corps en fonction de notre ressenti ». Lui explique Lili et sur ce elle lui tend un fruit, qu’elle coupe en deux, après l’avoir cueilli sur la branche basse d’un petit arbre .

 a1s1.png

La peau se mange et le fruit coupé laisse voir des petits grains orangés comme ceux d’une grenade. C’est sucré et délicieux. Au fur à mesure qu’elle mange, la fillette se sent toute drôle et c’est alors que son amie se transforme en une femme aux long cheveux bouclés très noirs, jolie elle pourrait l’être si elle n’avait cette expression mauvaise et ce regard d’encre qui semble percer votre âme.

 

« Alors, ma jeune amie, tu fais partie de l’un des ingrédients qui m’est nécessaire pour fabriquer mon élixir de vie éternelle ».

La petite fille qui lui tenait la main se transforme en une femme aux longs cheveux noirs et yeux charbon prêts à prendre votre ame : Zélie !

Elle émet un rire terrible et Prune chute sur la mousse en perdant connaissance.

 

La petite fille reprend connaissance dans une petite maison en pierres de taille, elle s’assoit sur le lit mais ressent une langueur qui l’empêche de parler, elle articule sans qu’aucun son ne sorte de sa bouche, impossible également de se mouvoir normalement.

La femme lui a expliqué, avant de se rendre à la source chercher de l’eau pure infusée à la faveur de la lune, qu’elle lui a inoculé un venin qui l’empêchera de tenter de fuir.

Elle regarde dans la cheminée où un chaudron en cuivre exhale une odeur un peu amer, dans ce récipient Yanaëlle lui a dit qu’elle avait mélangé du sang de crocodino, une plume de phoenix, de la coquille d’oeuf de dragon ainsi que du sang , de la poudre de turquoise le tout doit être relevé par l’eau pure et le fameux et précieux ingrédient : des larmes de petite fille humaine.

Prune se demande bien comment elle va pouvoir se sortir de là , refoulant des larmes, et rentrer chez elle quand tout à coup un bruit sur le côté gauche la tire de ses réflexions.

Et là son amie Lili arrive accompagnée d’un chat noir aux yeux d’ambre et aux poils hérissés.

 

« J’ai vu tout ce qui est arrivé et je viens t’aider à retourner à l’abri. Zéfir est venu me chercher quand sa maîtresse, qui à l’habitude de lui faire part de ses mauvais coups, lui a expliqué son plan. Je l’ai sauvé in extrémis de la noyade il y a quelque temps et Zélie passe souvent sa mauvaise humeur sur lui ».

 

Lili prend une petite fiole sur une étagère après avoir lu les étiquettes : annihiliteur de sort. Prune un peu méfiante ne peut que faire confiance à ces 2 sauveurs et effectivement au bout de 5 minutes, elle retrouve sa mobilité normale et l’usage de la parole.

 

Tous trois se dépêchent de sortir de la cabane non sans avoir auparavant, avec bien du mal, renversé le contenu du chaudron pour retarder la mégère.

Après avoir pris soin de se cacher derrières arbres, haies et buissons, ils se retrouvent dans la clairière point de départ de l’aventure et après avoir chaleureusement remercié ses amis, Prune rejoint son lit. Elle se contentera, dorénavant, d’écouter sa maman lui conter des histoires.

 

Lostris



20/01/2024
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 456 autres membres